https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Un Noël plus écologique : un peu d’inspiration

 dans L'invité(e) de SloWeAre, Publications

Un Noël plus écologique

Un Noël plus écologique : un peu d’inspiration

Un Noël plus écologique

Un Noël plus écologique : un peu d’inspiration

Un Noël plus écologique




Temps de lecture estimé à 10 minutes

On a demandé à quelques influenceurs plutôt calés pour rendre le quotidien plus green comment ils s’y prennent pour que Noël ne se transforme pas en gouffre hyper consumériste. Garder la magie sans l’emballage plastique qui va conventionnellement autour. Candice d’En mode Green, Lucie de Je deviens écolo, Elena d’Elena sans H et la Greener Family nous parlent de leur Noël.

Un Noël plus écologique : un peu d’inspiration

On a demandé à quelques influenceurs plutôt calés pour rendre le quotidien plus green, comment ils s’y prennent pour que Noël ne se transforme pas en gouffre hyper consumériste. Garder la magie sans l’emballage plastique qui va conventionnellement autour. Candice d’En mode Green, Lucie de Je deviens écolo, Elena d’Elena sans H et la Greener Family nous parlent de leur Noël.

Noël tradi chez la Greener Family

La Greener family, au quotidien très local et zéro déchet, se frotte au défi d’un Noël qui comble les enfants tout en étant toujours plus green. Au programme : déco à base de pommes de pin du jardin et cartes Pokémon chinées en brocante.

La déco : du 100% fait-maison

Julien : Chez nous on est très traditionnels donc nous prévoyons un sapin, un calendrier de l’Avent, etc.

Nous avons fabriqué un calendrier de l’Avent nous-même, en utilisant des palettes de bois, auxquelles on a accroché des chaussettes et nous mettons des petites choses dedans. On glisse des petits jouets achetés sur Le bon coin, on fait aussi du chocolat maison, on en achète également en vrac. Cette année, les enfants étaient très cartes Pokémons, donc on ne les frustre pas là-dessus, on en a récupéré parfois en brocante.

Pour la déco, Carole, dans sa passion couture, a fabriqué plein de petites choses, comme des fanions.

Et puis on récupère de la mousse, des pommes de pin, du bois... Pour faire une couronne, on a récupéré un cintre flexible et enfilé des boules de Noël dessus.

Le point sapin

On a choisi de continuer à acheter un sapin mais on va chez un pépiniériste à qui on peut le rapporter après Noël pour qu’il soit utilisé en bois de chauffage. Sinon on le composte, on le dévide pour que ce soit du paillage pour notre jardin. Et on sait que le sapin vient des Vosges d’une filière responsable, et non des pays du Nord.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zerowaste & Ecofrugal (@greener_family) le

Les cadeaux : home made avec emballages en tissus

La première étape a été de remplacer le papier d’emballage par des tissus. On n’en manque pas grâce au stock de Carole pour la couture.

Pour les cadeaux, on s’y met très en avance, dès la Toussaint, pour préparer des créations de couture. L’an dernier les gens étaient à la fois surpris et touchés. On choisit aussi des cadeaux issus de l’artisanat ou bien des bijoux fabriqués à partir d’éléments recyclés. Même pour la partie éloignée de la famille, on fonctionne comme ça : ils nous connaissent et c’est l’occasion d’en discuter.

C’est plus pour les enfants qu’on se met des freins. On respecte leurs envies. On les fait réfléchir sur la nécessité du cadeau, et ils commencent à se poser des questions sur ce qu’ils veulent ou non.

Le dîner de Noël : tradition et fait-maison

On reste très traditionnels sur cette partie-là aussi, donc on a du foie gras ainsi que du saumon qu’on fume nous-même. Comme le reste de l’année, tous les produits qu’on achète viennent de producteurs que nous connaissons bien, maraîchers ou fermiers qui travaillent tout près de chez nous.

Les coups de cœur mode de la Greener Family dans le guide des boutiques SLOWEARE :

Carole : Le Pantalon corsaire et le Sweat molletonné Dance Fiber : « Dance Fiber, ce sont des vêtements en coton bio pour la danse. Pantalon + pull manches courtes doux et confortables, testés et approuvés dans mes entraînements de danse modern jazz. »

Julien : Le Raincoat Bonne Gueule x Norwegian Rain

« J'ai découvert Bonne Gueule à l'occasion d'un séminaire que me racontait Carole, alias Greener Mummy. Je découvre un univers pour nous les hommes :), l'envie et le plaisir de trouver un produit qui me correspond. Ce RainCoat est sublime. »

Elena sans h - Un Noël back to basics

Eléna est la jolie brunette de son blog éponyme. À 27 ans, elle a mis derrière elle une carrière dans la mode pour s’orienter vers une vie plus « engagée » comme elle le revendique dans chacun de ses écrits. Elle qui a repris cette année des études en Économie sociale et solidaire s’attache plus à l’ambiance familiale de Noël qu’à ses représentations archétypales.

En déco : less is more

L’an dernier, j’ai regardé les solutions pour remplacer le sapin de Noël de manière jolie et sympathique. Finalement, par manque de temps et de moyen, je n’ai rien acheté - il était possible de louer des sapins mais je trouvais ça trop cher. Je ferai sans doute pareil cette année car on fête Noël chez nos parents, du coup ça ne me dérange pas de ne pas en avoir chez moi. En guise de calendrier de l’Avent, nous avons des grandes chaussettes fabriquées par une petite mamie aux États-Unis (où vit une partie de ma famille).

Les cadeaux - less is more bis

Depuis dix ans, on fait une chaîne de cadeaux : on offre uniquement un gros cadeau à une seule personne.

Les enfants ne sont pas concernés par cette chaîne. Mais globalement, on essaie de leur choisir des jeux qui ouvrent l’esprit, qui apprennent des choses, à faire de la musique, colorier…

En plus de ça, on remplit donc les grosses chaussettes de Noël de surprises sympathiques. Ça fait 3-4 ans que je suis en charge de ces petits cadeaux et j’ai demandé à ma maman si elle était d’accord pour que je ne sélectionne que des choses zéro déchet utiles - comme des shampooings solides, etc.

Et pour les paquets cadeaux, j'ai demandé à mon entourage qu'on s'engage tous à faire du zéro déchet : soit utiliser de vieux journaux, soit un tissu ou un simple ruban 🙂

Le repas : option veggie

Je ne suis pas tout à fait végétarienne mais je fais super attention à ma consommation de viande pour raisons écologiques et éthiques. Pour Noël, il y a un petit côté femmes contre hommes : sans viande versus avec viande. Mon père ramène à chaque fois des supers bocaux de foie gras, donc il y en aura. Mais je n’en mangerai pas, je m’adapte mais personne ne le prendra mal. Maintenant, il y a davantage de légumes qu’avant. Ma mère est super consciencieuse donc elle ne veut pas m’exclure.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elena - Eco Friendly Blogger (@elenasansh) le

Les coups de cœur d’Éléna dans le guide des boutiques SLOWEARE :

Atode, parce que j'ai un vrai coup de cœur pour les coupes chics et épurées de la marque.

Mon produit préféré, c'est cette jupe moutarde.

Aatise, parce que depuis ma rencontre avec Julia et Heide, c'est non seulement un coup de cœur pour leurs sublimes robes portefeuille mais surtout pour la belle personnalité des créatrices.

Mon produit préféré, cette robe verte à imprimés.

Noël sobre et chaleureux avec Lucie de Je deviens écolo

Journaliste, photographe, spécialiste de l’entrepreneuriat écolo, Lucie Paimblanc délivre sur son blog bien nommé ses inspirations à tendance zéro déchet, bio, saines et simples. Pour Noël, le programme sera tout aussi slow !

La déco - oranges et fleurs séchées

L’an dernier, j’avais fabriqué une guirlande avec des oranges : c’est tout simple, on les coupe en tranches, on les fait sécher au four à feu très doux pendant 1h ou 2 et puis on les glisse sur un bout de ficelle, entrecoupé avec des bâtons de cannelle. Je prends aussi plaisir à faire des éléments de déco à base de fleurs séchées. C’est une ambiance hyper sobre, mais chaleureuse !

Pour le sapin, nous avons un faux sapin en écorce de bois, trouvé chez un fleuriste à Toulouse.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lucie 🌟 (@jedeviensecolo) le

Les cadeaux - bien sélectionnés, bien emballés

Mes parents ne se sont jamais sentis obligés d’acheter plein de cadeaux pour qu’on soit heureux, et je n’ai jamais aimé faire un cadeau juste pour faire un cadeau.

J’achète donc beaucoup de cadeaux artisanaux (des bijoux, savons, crèmes…) pour faire découvrir des produits que j’utilise. Pour les enfants, on choisit des livres, des jeux éco-conçus... J’aime bien les jeux de société parce que ça permet de jouer en groupe. L’arbreojeux fait de super jeux de société en bois. Le site n’est pas très sexy, mais ce qu’ils font est vraiment super.

Et puis, pas besoin d’étouffer l’enfant avec plein de cadeaux. Mieux vaut transmettre de l’amour et passer du temps avec eux, c’est ça qui est important, non ?

Cette année, nous allons essayer de faire des cadeaux emballés uniquement dans du tissu, en faisant des furoshiki (une technique d’emballage traditionnelle japonaise, ndlr). Il y a une boutique de tissus à Toulouse, mais on peut aussi aller dans des magasins de seconde main, des Emmaüs...

Le repas - 100% local

Si je faisais Noël chez moi j’irais au marché, acheter à des producteurs et des revendeurs qu’on connaît bien. Il y a 3 ans, on avait fait du magret séché et du foie gras nous-même. On était allé acheter directement sur un marché au gras - il y en a deux dans le Gers, à Samantan et à Gimont. C’est super simple à faire et ça coûte beaucoup moins cher. D’une manière générale, on choisit des choses simples agrémentées de quelques mets un peu plus chers comme un saumon de qualité. Et tout est fait maison. J’aimerais bien tenter un Noël 100% végétarien, même si j’ai peur que mon copain soit un peu trop frustré... Mais je trouve essentiel de remettre les légumes au centre de la table.

Les coups de cœur de Lucie dans le guide des boutiques SLOWEARE

Un foulard motif livre Bleu Tango : « Une super idée de la créatrice Lou Ripoll qui ne fait jamais les choses à moitié. Elle a non seulement créé une mini collection de foulards, mais a aussi sélectionné ses passages préférés de cinq romans pour les peindre à l’aquarelle et les faire imprimer sur les foulards. »

Des baskets Bamako Panafrica : « Une très belle marque découverte grâce à SLOWEARE sur laquelle j’ai jeté mon dévolu avant l'été. Pas facile de trouver des baskets éthiques et colorées ! Panafrica a parfaitement relevé le défi. »

A lire ici un article de Lucie avec un look été qui mêlait déjà du Bleu Tango avec des Panafrica.

Candice d’En mode green - artisanat et spiritualité

Candice est une jeune maman qui vit en région parisienne - originaire de Montpellier - et qui essaie d’appliquer une pensée slow à tous les domaines de sa vie. Cela signifie prendre du temps pour soi et être attentif à tout ce qui peut rendre le quotidien plus naturel.

La déco - pommes de pin et branches de sapin

Pour Noël, on réutilise essentiellement nos anciennes décorations. Pour la déco de table, je prends des éléments végétaux, des branches de sapins, des feuilles, des pommes de pin trouvées en allant se balader en forêt.

L’an prochain, quand mon bébé sera plus grand, j’aimerais fabriquer moi-même un calendrier de l’Avent à base de pochons en tissus, à accrocher.

Le sapin - synthétique - est chez mes parents, là où on fêtera Noël.

Les cadeaux : slow cosmétique, fair trade et spiritualité

Pour les femmes, je choisis généralement des cosmétiques : je suis ambassadrice du mouvement Slow cosmétique, un label qui garantit que les produits sont faits de manière responsable. Ça me permet de les faire découvrir.

Sinon, j’aime beaucoup la plateforme Artisans du Monde, où on trouve plein d’idées cadeaux de type épicerie fine, lifestyle, vaisselle, coussins, bijoux… mais aussi des cadeaux pour les enfants. Tout est issu du commerce équitable. Il y en a pour tous les prix et il existe aussi des boutiques.

J’aime aussi les cadeaux bien-être. Il y a une boutique dans laquelle j’adore aller depuis des années à Montpellier, la Boutique de Lisa : elle vend des pierres naturelles et tout plein de cadeaux autour de la spiritualité… C’est une entreprise familiale qui existe depuis au moins 20 ans et c’est très cool.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Du naturel et du bien-être (@enmodegreen) le

Le repas - local et artisanal

Personne n’est végétarien, mais je porte une attention particulière à tout ce qui vient de la filière animale. Je ne sais pas encore ce que je vais faire, cette année, mais je sais que j’aimerais éviter de manger trop de viande et de foie gras.

Mes parents préparent le repas à base de denrées locales. Ma grand-mère va depuis trente ans au marché de la Paillade près de Montpellier, ma mère va dans des magasins bio de proximité. Et les chocolats viennent d’un artisan chocolatier, Gonzalez, à Jacou.

Les coups de cœur de Candice dans le guide des boutiques SLOWEARE :

Le t-shirt Goldie Bombón De Algodón : « J’adore Bombón De Algodón pour ses couleurs variées, ses perles cousues main ou encore ses jolies broderies. Tout est fait de manière artisanale et ce sont des articles de qualité. »

Le coffret de chaussettes chez Le Sourire Multicolore : « Une jolie boutique parisienne découverte sur Instagram dans laquelle j'aimerais beaucoup me rendre prochainement, il y a beaucoup de choix à des prix variés et je pense que c'est un lieu idéal pour faire des achats de Noël. »

Le Sweat Gaël et le t-shirt Cherry Tree d’Antagony : « Gros, gros coup de cœur pour cette marque à la fois pointue et minimaliste ! Et puis j'adore le côté partage de dressing avec sa moitié puisque les vêtements sont unisexes. J’aime beaucoup leur savoir-faire artisanal, la réalisation en France et le fait que la marque produise en quantité limitée. Côté prix c'est tout à fait abordable donc j'aime encore plus 🙂 ».

Facebook6k
Instagram6k
Pinterest15k
LinkedIn1k

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
    120
    Shares
  • 116
  •  
  •  
  •  
  • 2
  • 2
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

porter du noir - daria shevtsova
Lire les articles précédents :
porter du noir - daria shevtsova
Faut-il encore porter du noir ?

La question peut paraître insolite, et pourtant, elle mérite d’être posée : faut-il éviter de encore porter du noir ?...

Fermer