Les 5 ans de N’go Shoes : secrets d’une belle aventure humaniste

 dans À la Une, Portrait

Les 5 ans de N’go Shoes : secrets d’une belle aventure humaniste

Les secrets d’une belle aventure humaniste

basket N’go





Temps de lecture estimé à 10 minutes

Pour les 5 ans de N’go, Ronan un des co-fondateurs, se confie sur cette belle épopée humaniste. Labélisée SLOWEARE depuis 4 ans, la marque a su relever plusieurs challenges. Entre la France et le Vietnam, elle poursuit son développement autour de plusieurs engagements sociaux-environnementaux basés sur des valeurs de partages, de transparence, d’innovations, et sans oublier une culture d’entreprise presque familiale.basket N’go

C’est parti pour répondre à toutes vos questions sur N’go, et plus encore !

N’go : secrets de 5 ans de challenges relevés avec brio

A l’occasion de cet événement, on vous invite à (re)découvrir les aspirations et les désirs de Ronan et Kévin, les co-fondateurs de la marque. Amis depuis l’adolescence, ils ont eu l’idée de créer une entreprise sociale et responsable. C’est la chaussure qui s’est avérée être le produit phare d’une telle création, mais pas n’importe quelle chaussure : une basket qui a de l’impact !

La basket engagée N’go prendra vie, forme et grandira au Vietnam. Ce pays où Ronan a vécu par le passé, détient un savoir-faire ancestral qui séduit rapidement les 2 co-fondateurs. Les techniques de tissage à la main des tisserandes vietnamiennes deviennent alors LA signature des baskets N’go.

Rétrospective N’go depuis 2017 en quelques faits marquants :

  • La basket en toile N’go est la première à voir le jour. Elle rencontre un vif succès dès la campagne de crowdfunding organisée en avril 2017 qui marque son lancement.
  • La basket N’go et 100 % éco-responsable se revisite alors dans un canevas classique. Cette nouvelle gamme met alors à l’honneur d’autres matières telles que le cuir tanné sans chrome ou encore le plastique recyclé, toutes certifiées.
  • Depuis fin 2020, des sacs à dos composés de 57% de matériaux recyclés complètent les collections de chaussures. Leur design contemporain et propre à N’go met aussi à l’honneur cette touche ethnique et géométrique qui fait écho aux traditionnels tissages vietnamiens.

basket N’go

Les aspects sociaux et culturels défendus par N’go

N’go s’est fixé pour mission de contribuer à faire perdurer les savoir-faire ancestraux vietnamiens. La production éthique et transparente reste au cœur de ses engagements.

basket N’go

Une organisation en coopératives faite de partages et de liberté

L’organisation en coopératives situées dans différentes provinces du Vietnam permet de créer des micro-économies locales. Par ailleurs, l’engagement de N’go permet de doter les artisanes d’un véritable pouvoir de négociation vis-à-vis des grosses firmes et de lutter contre un manque de soutien et de reconnaissance. En effet, l’entreprise contribue à une meilleure qualité de vie pour les tisserandes, et intrinsèquement pour leurs familles.

La marque N’go leur permet notamment de valoriser leur savoir-faire et leur donne plus de poids pour préserver leurs traditions. Individuellement, leur force de négociation accrue leur accorde désormais la fixation d’une juste rémunération pour leurs tissages face à des entreprises de tailles plus importantes/avec plus de pouvoir.

Avec N’go et le système des coopératives, elles bénéficient d’une totale autonomie tant en termes d’organisation du travail que de négociations commerciales. Elles sont également pleinement investies dans la création de nouveaux designs pour les futures collections de chaussures ou de sacs. En effet, les designs imaginés en France sont tous étudiés par les artisanes. Elles évaluent la faisabilité et les possibilités d’innovation sans pour autant dénaturer les techniques ancestrales.

Pour la petite histoire, les premiers motifs mis en avant sur les chaussures possèdent chacun leur propre signification en lien avec des traditions vietnamiennes. Plus tard, l’apparition de motifs géométriques plus contemporains a permis aux tisserandes de se challenger et de faire évoluer leur métier.

« C’est toujours avec beaucoup d’ enthousiasme que les tisserandes travaillent pour N’go. Leurs réalisations se retrouvent exposées dans de grandes enseignes parisiennes, et pas que ! Cela représente pour elles une grande fierté et elles aiment suivre les commercialisations. Ces histoires témoignent d’une collaboration main dans la main réussie et dans le respect de chaque parti. »

N’go engagé depuis toujours dans la création d’écoles au Vietnam

En partenariat avec une association autrichienne, N’go relève aussi le défi de faciliter l’accès à l’éducation pour les enfants de minorités ethniques vietnamiennes.

Souvent installés loin des villes, ces enfants ne disposent pas d’écoles de proximité. Ils se retrouvent majoritairement sans moyens de transports routiers. Rejoindre ces écoles situées à plusieurs kilomètres de chez eux relève d’un véritable périple quotidien. Aujourd’hui, N’go est fier d’avoir participé à l’ouverture de 5 écoles depuis son lancement. L’ONG Sao Bien, soutenue par la marque, collabore avec des autorités locales pour la construction d’école. Elle fait également venir des professeurs et maintient ses engagements fixés dans la durée.

La non-appropriation culturelle, une évidence pour N’go

La non-appropriation culturelle reste un sujet important pour une marque engagée dans l’éthique. Chez N’go, la réponse à cette question coule de source en observant simplement la manière dont les fondateurs ont choisi de travailler. Rappelons notamment que la marque française aux influences vietnamiennes souhaite promouvoir la culture et la qualité de la production vietnamienne. La qualité des relations humaines qu’elle entretient avec ses partenaires prône la proximité, les échanges et les partages comme des valeurs ancrées dans l’ADN N’go.

Les témoignages des tisserandes ainsi que leur mise en avant sur le site de la marque témoignent d’une sincérité évidente. Toutes les tisserandes travaillent en totale autonomie, sur la base du volontariat et d’une rémunération équitable. Elles sont aussi force de proposition lors de présentations d’idées de développement de futurs produits. Enfin, N’go réalise régulièrement des études d’impact avec Impact Track[1] ce qui renforce sa démarche engagée et transparente.

Chez N’go, c’est zéro secret Défense !

Le bilan carbone, indicateur clé de l’impact environnemental de N’go

Pour être la plus transparente possible, N’go a récemment publié sur son site un bilan carbone très complet par rapport aux activités de 2020. Elle avait déjà effectué cet exercice l’année précédente avec les données 2019, lui permettant ainsi de comparer d’une année sur l’autre la répartition de ses émissions de gaz à effet de serre. Ce souci d’éco-responsabilité et de transparence reste un pilier de l’univers de la marque.

basket N’go

L’objectif du bilan carbone renvoie au désir constant de s’améliorer. Par rapport à la publication de 2020, Ronan partage avec nous certains points déjà relevés :

  • L’amélioration du packaging a été réalisée : ils sont désormais recyclés et recyclables;
  • Les teintures naturelles des chaussures en toile avaient tendance à déteindre, ce que n’avait pas anticipé les jeunes entrepreneurs. Ils ont réadapté les modèles en ajoutant un lining;
  • La recherche de meilleures sources d’approvisionnement. Les équipes N’go vont régulièrement au contact de leurs fournisseurs. Elles travaillent même en direct avec ces derniers plutôt que de se référer à un atelier d’assemblage qui aurait son propre réseau ;
  • La fin de vie des produitsreste encore un projet ambitieux où il n’y a pas de solution miracle. La marque constate un manque de structuration de la filière du recyclage des chaussures. En cause : la complexité du désassemblage de tels produits. Voici donc un défi que les équipes N’go souhaitent relever dans le futur. En revanche, la marque s’est penché sur des solutions de réparation et propose maintenant à ses clients un mapping des cordonniers partenaires.
  • Le contrôle de la durabilité des produits n’est pas encore possible par manque de retours suffisamment quantitatifs. Cependant, des tests réguliers ont été réalisés par rapport à l’élasticité et aux teintures des articles distribués.

Focus sur le sourcing du cuir

Concernant les articles fabriqués en cuir, N’go fait face à une industrie opaque. La marque parvient malgré tout à relever au fur et à mesure ce challenge. Elle fait notamment part d’une grande transparence quant à la provenance du cuir animal. En premier lieu, les peaux sont collectées dans des abattoirs européens, détenteurs de certificats de bientraitance des animaux. Elles y sont triées et classées selon des critères de qualité et de grammage. De plus, les peaux sélectionnées proviennent de l’Europe et sont traitées de manière biologique et sans aucun ajout chimique dans une tannerie au Vietnam. Enfin, N’go distribue aussi des articles vegan réalisés notamment à partir de caoutchouc naturel, de matériaux synthétiques innovants et de plastiques recyclés.

« C’est avec le temps et grâce aux liens de confiance noués par nos équipes avec nos fournisseurs que l’origine de cette matière première s’est de mieux en mieux définie. Rappelons également que le cuir demeure la matière la plus durable. Et pour être éthique, on se doit d’être durable », précise Ronan.

L'esprit de famille N’GO : confidences depuis le siège

En 5 ans, l’équipe de N’go a bien grandi. Ronan et Kévin s’entourent désormais de 6 autres membres répartis entre Nantes, Barcelone et Hô Chi Minh-Ville. Durant cette interview, nous avons demandé à Ronan de nous confier une anecdote en clin d’œil à chacun d’entre eux. C’est parti !

  • « About Régis »: au départ, une passion commune pour le vélo avec Kévin, à Nantes et un engagement dans la même sphère entrepreneuriale éco-transparente que N’go. Désormais, une belle collaboration professionnelle où il apporte énormément grâce à toute son expérience en e-commerce et marketing.
  • « About Caroline »: la baroudeuse de l’équipe : après 5 années passées à travailler à Londres, elle est partie 1 an à traverser l’Asie en sac à dos. C’est cet amour du voyage qui l’a menée tout naturellement à rejoindre les équipes en tant que chargée de communication.
  • « About Roméo »: une première rencontre improbable en mode tournoi FIFA organisée par un ami commun. Des retrouvailles à échanger boulot et le voici chez N’go dans le contrôle Qualité.
  • « About Guillaume »: notre tout premier alternant qui est également un magicien de talent. Entre deux posts Instagram, il n’hésite pas à nous donner le sourire avec sa bonne humeur communicative.
  • « About Laura »: habituée des grands groupes de l’agro-alimentaire, cette jeune maman a rejoint cette année les troupes de l’équipe en tant que Sales Manager. Son tempérament challengeur et son sens du relationnel font d’elle une commerciale redoutable !
  • « About Mélina »: notre dernière jeune recrue est une passionnée de mode férue de la seconde main. Pétillante et optimiste, elle apporte un véritable vent de fraîcheur dans notre équipe.

Ronan en profite aussi pour faire un petit clin d’œil à Anaïs, première salariée de la société. Elle s’est envolée vers une nouvelle aventure il y a 1 an. Puis, concernant Kévin c’est son tout simplement son grand ami, son associé et leur complémentarité est plus que précieuse pour N’go.

« Les membres de l’entreprise N’go, c’est presque comme la famille. On partage à la fois des moments de travail et de vie perso » - Ronan.

Pour accueillir tout cette belle petite famille, N’go vient de faire l’acquisition d’un ravissant appartement à Nantes où elle pourra installer son siège prochainement. De quoi faire pleinement perdurer son univers inspirant !

De la dynamique aussi du côté des ateliers d’assemblage

On compte aussi désormais 120 personnes dans les ateliers d’assemblage, soit le double de ce qu’il en était au lancement. Ces ateliers sont partagés avec de grandes enseignes, mais N’go a contribué à leur développement en les aidant dans la gestion des procédures douanières et aussi en matière d’obtention de certifications.

Les projets en cours ou à venir et les nouvelles ambitions N’go

Des partenariats locaux, sportifs et avec des artistes

  • N’go s’associe au club de handball de Nantes au travers de la création d’une basket à ses couleurs. Passionnés de handball, l’entente entre leur club de cœur et leur marque nantaise engagée est une réelle fierté.
  • Jules x N’go et le Tour de France: à l’occasion du Tour de France, Jules et N’go co-créent une basket originale qui est distribuée dans les enseignes Jules.
  • Un cobranding avec un artiste Réunionnais est aussi en cours et les articles créés seront majoritairement vendus sur l’île.

Des nouveautés bientôt en vente ou en cours de développement

  • Une nouvelle collection de baskets nommée Ho Tay Mid ;
  • La commercialisation de la première chaussure montante N’go qui va certainement faire fureur pour la saison Automne-Hiver 2022 ;
  • Le lancement de paires en daim et à scratch, disponible à la rentrée en quatre coloris ;

En novembre prochain, la marque va lancer une nouvelle campagne de financement participatif sur Ulule pour lancer une nouvelle sneakers nommée « Hué », tout droit inspirée de la fin des années 80. En ligne de mire, une forme imposante, du tout-confort avec un design plus streetwear.

Les sacs à dos aussi se réinventent avec l’arrivée prochaine d’un sac banane et de sacs fixables sur un vélo. Une belle dynamique d’innovations et de réponses à des envies et des besoins dans l’air du temps ! Affaire à suivre ! 😉

Et si N’go visait aussi l’international ?

Pour conclure cette interview, Ronan nous confie des perspectives de développement à l’international. L’ADN de N’go invite en effet depuis toujours au voyage. L’équipe viserait à ce jour l’Australie dont la proximité avec le Vietnam réduirait l’empreinte carbone en comparaison au marché français.

Après toutes ces révélations sur cette belle aventure humaniste engagée, nous souhaitons à nouveau un merveilleux anniversaire à N'go ! Que le futur soit encore riche en avancées créatives, en partages enrichissants, en collaborations fructueuses. Puis, conservez cet enthousiasme de vous développer de manière raisonnée et raisonnable que l’on salue chez SLOWEARE . Merci Ronan et toute l’équipe !

[1]Une plateforme qui facilite la mesure et la gestion de l'impact social et environnemental.

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Les autres médias qui en parlent.

Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

Start typing and press Enter to search

SloWeAre — Shein, la marque qui tue la fast fashion