Qu’est-ce que la Fashion Revolution

 dans Je veux savoir, Slow News
Temps de lecture estimé à 2 minutes

Fashion Revolution est née en Angleterre à l’initiative de Carry Somers, créatrice de la marque Pachacuti et pionnière de la mode éthique et équitable, en réponse à la catastrophe tristement célèbre du Rana Plaza.

Un an plus tôt, le 24 avril 2013, à Dhaka au Bangladesh, le Rana Plaza, un immeuble de plusieurs étages abritant de nombreux ateliers de confection s’était en effet effondré, ensevelissant plus de 1100 personnes et en blessant 2500 autres.

La catastrophe avait mis en lumière les conditions de travail déplorables des ouvriers des ateliers textiles travaillant pour des marques mondialement connues. La veille de la catastrophe, des inspecteurs avaient découvert des fissures dans l’immeuble et avaient requis son évacuation et sa fermeture. Les commerces et la banque qui occupaient les niveaux inférieurs avaient fermé immédiatement, mais les salariés des ateliers de confection avaient été forcés à reprendre le travail, sous peine d’être mis à la porte sans percevoir leurs salaires.

Carrie Somers a décidé que cette tragédie marquerait un tournant pour l’industrie de la mode en créant le collectif Fashion Revolution : « Nous voulons donner la parole à ces ouvriers, pour mettre le doigt sur les changements indispensables, et montrer comment nous, les consommateurs, pouvons faire la  différence. La demande peut révolutionner la façon dont la mode travaille en tant qu’industrie. Si chacun remet en question sa façon de consommer, le modèle tout entier va changer radicalement. »

Depuis avril 2014, date anniversaire de la tragédie, le Fashion Revolution Day prend de nouvelles dimensions pour alerter consommateurs et fabricants.

En 2015, FASHION REVOLUTION FRANCE a lancé la campagne JE VEUX SAVOIR pour inciter les consommateurs à demander plus de transparence à leurs marques préférées. Plus de 700 000 personnes ont interpellé les marques de mode sur les réseaux sociaux et le hashtag #FashionRev a été classé premier sur Twitter.

Cette année, FASHION REVOLUTION a décidé d’étendre la journée commémorative à une semaine. Du 24 au 30 avril, chacun est invité à interpeller les marques sur la provenance de ses vêtements. Pour cela, il suffit de choisir une pièce dans son dressing, de la porter à l’envers, étiquettes apparentes, de prendre un selfie et de le publier avec le hashtag : #WhoMadeMyClothes

Cette initiative va être une fois de plus relayée dans plus de 90 pays.

Pour cette 4ème édition FASHION REVOLUTION va plus loin en encourageant les marques et les producteurs du monde entier à prendre la parole et à afficher plus de transparence en apportant  des réponses concrètes aux consommateurs. Il leur suffira de présenter qui se cache derrière les vêtements qu’elles produisent en indiquant le hashtag : #ImadeYourClothes

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/fashion-revolution/
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis