Polyester, acrylique, peau de bête, de quoi sont faits nos vêtements ?

 dans Je suis GreenTex

Laine ou polyester ? Cuir ou synthétique ? Difficile de deviner la matière d’un beau pull ou d’une robe pas très chère à la vue ou même au toucher. Avec plus de 60 % des fibres textiles transformées avec des produits chimiques ou qui contiennent des dérivés du pétrole, on jette un coup d’œil à l’étiquette et on évite les mauvaises surprises. Petit lexique des fibres textiles non végétales les plus répandues sur le marché.

« Pas cher ce beau top en soie ! », c’est les soldes, on a fait l’affaire du siècle. Mais après une machine, au revoir le top en soie, bonjour la serpillière déformée et décolorée. De fait, ce n’était pas de la soie, mais du polyester, en d’autres termes du plastique. En matière de mode, on est parfois trompé par les apparences. Un tee-shirt en lin doit contenir du lin, ça paraît si simple et pourtant, regardez l’étiquette, vous aurez des surprises. De même pour le coton, il est souvent coupé avec de la viscose, du polyester ou de l’élasthanne. S’il n’est pas mentionné « 100 % coton » sur l’étiquette, on risque fort d’y trouver une variété de produits chimiques cachés sous des mots un peu trop compliqués. Si on sait tous ce qu’est de la laine ou du cuir, les termes scientifiques inscrits sur nos vêtements issus de la grande industrie qu’est la mode, nous laissent parfois perplexe. Voici donc un petit guide lexical pour déchiffrer votre étiquette.

Les plastiques, fondus de pétrole

Les fibres synthétiques résultent de formulations chimiques complexes et parfois dangereuses pour la santé. Peu coûteuses, la plupart des vêtements en coton ou laine sont mélangés à du plastique pas très propre, puisqu’on y trouve même souvent des résidus de pétrole.

Polyester : La fibre synthétique la plus populaire au monde, de son nom barbare le PET (polyethylene terephthalate) est l’as du plastique puisque c’est la même matière qui sert à fabriquer les bouteilles. Elle représente environ 70 % des fibres synthétiques utilisées dans le vêtement (vêtements de sport, maillots de bain…). Extrêmement fin (trois fois plus que la soie) et peu coûteux, il est souvent associé à des vêtements en coton ou en laine. Infroissable, résistant, facile à nettoyer, le polyester est comme le plastique, pratique, pas cher, pas très joli et très polluant.

La bonne nouvelle, c’est que grâce à des évolutions techniques, il est désormais possible de fabriquer de nouvelles matières synthétiques à partir de déchets et notamment nos anciens vêtements. L’empreinte écologique du polyester recyclé est nettement plus respectueuse de l’environnement.

Élasthanne : Pas de leggings sans élasthanne. Cette fibre synthétique est réputée pour son élasticité. Créé par un scientifique américain à la fin des années 50, ce dérivé du polyuréthane se répand dans l’industrie textile dès les années 60 grâce au marché en expansion des vêtements de sport. Pour sûr, il est plus aisé de faire le grand écart dans un lycra en élasthanne pour faire de la danse, de la gymnastique ou encore du cyclisme. D’ailleurs, Lycra est la marque déposée qui commercialise le produit. Dans les années 1980, en ajoute un peu d’élasthanne aux jeans (entre 2 et 10%), ce qui lui évite de craquer quand vous prenez deux, trois kilos en le rendant étirable. Même s’il est beaucoup moins allergène que le latex, il contient des matières chimiques toxiques et irritantes, qui peuvent dans le pire des cas provoquer des dermatites.

Polyuréthane : Le « polyuréthane thermoplastique élastomère » (PU) est un plastique beaucoup moins rigide que le polyester. C’est un certain Dupont de Nemours qui l’a inventé, et le commercialise sous le nom bien connu de Lycra. Cet ancêtre de l’élasthanne a la particularité d’être assez élastique et est d’abord commercialisé pour les vêtements de sports et les maillots de bain. On en trouve aujourd’hui dans les manteaux anti-pluie. Et oui, le plastique c’est hermétique.

Polyamide : ou PA pour les intimes, nom barbare pour désigner ce qu’on appelle plus communément le Nylon, qui lui est le nom de la marque (déposée également par la firme Dupont de Nemours), le polyamide est lui aussi une forme de plastique. Mélange chimique dont on vous passera la formule, il est réputé solide, et pour cause, avant de l’utiliser pour les vêtements, il servait à fabriquer des toiles de parachutes. On le retrouve à présent dans nos collants. Grand spécialiste des doudounes, le polyamide est le plastique qui tient le plus chaud.

Peaux, poils et fils

Cuir : Le plus ancestral des matériaux pour se vêtir est la peau de bête que l’on appelle le cuir animal. De bœuf, de porc, tanné ou traité, il existe un grand nombre de cuirs, allant de l’autruche au crocodile en passant par le galuchat (un poisson cartilagineux). Miam !

Laine : La laine provient du mouton, c’est qu’on a tous appris petit(e)s, mais il arrive parfois qu’elle appartienne à d’autres animaux. La laine mohair désigne les fibres de toison de la chèvre angora, l’angora provient du lapin du même nom ou de l’albinos, le cachemire de la chèvre dite cachemire, une des plus rare au pelage très doux, ou encore le lama, l’alpaga, le guanaco, le chameau domestique et même le yack. Pour tous les goûts.

Soie : La douce soie luxueuse des carrés Hermès est produite grâce à des insectes. Arthropodes, araignées, et chenilles de certains papillons comme le ver à soie. C’est tout de suite moins glamour. Grosso modo pour faire de la soie, on tisse un fin fil continu issu du cocon d’une chenille. On comprend tout de suite mieux son prix.

Que vous soyez vegan ou pas, que vous soyez pour le bien-être animal ou simplement contre l’utilisation de produits toxiques, il existe heureusement un grand nombre d’alternatives et de fibres textiles naturelles, à découvrir prochainement dans SloWeAre.

Sources :

Crédit photo image à la Une: Andrew M. Meyers, 2nde classe US Navy

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/polyester-acrylique-peau-de-bete-de-quoi-sont-faits-nos-vetements/
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis