Les 8 commandements d’un(e) Fashion Révolutionnaire

 dans Je suis ecofashion
Temps de lecture estimé à 4 minutes

La Fashion Revolution est (en partie) entre nos mains ! Pour que l’industrie de la mode devienne plus éthique, plus respectueuse des millions de travailleurs qui la fabriquent, à nous de l’y obliger. À l’occasion de la Fashion Revolution Week, (lien vers notre article de présentation), petit mode d’emploi d’un(e) fashion révolutionnaire. #whomademyclothes

#1.Soyez curieux(se)

Observez vos vêtements. Cherchez à savoir comment ils ont été fabriqués et où. Pour mieux vous demander si vous aimeriez travailler comme ceux qui les ont faits. C’est la toute première étape pour donner plus de considération à ces travailleurs.

Faites aussi de rapides recherches. Tout n’est pas écrit sur l’étiquette ou le descriptif en ligne du vêtement. Prenez une petite demi-heure pour investiguer sur le vêtement que vous portez ou celui que vous voulez acheter. Une fois que vous savez où, et dans quelles conditions la marque les fait fabriquer, est-ce que vous vous sentez en accord avec cela ? Ce que vous ignorez vous dérange-t-il ?

#2.Consommez mieux

« Consommer mieux, en consommateur averti », c’est un peu le leitmotiv éthique et écologique du moment. Et pour cause.  Nos achats sont souvent impulsifs, guidés par des incitations marketing agressives, dont des prix très bas (liés…aux conditions de fabrications non respectueuses des droits du travail voire des droits humains). Pour conserver la dimension plaisir de la mode sans participer à son «dark side », les possibilités sont belles et nombreuses.

  • Suivez de nouveaux designers , petits créateurs aux méthodes de fabrication artisanales et locales, ceux qui privilégient la qualité à la quantité, la durabilité. Vous en dénicherez bon nombre via leur compte Instagram  (grâce aux hashtags #slowfashion #whomademyclothes #ethicalfashion, #handmade, #madeinfrance, etc) ou dans notre Guide des boutiques.
  • Achetez vintage ou dans les boutiques charity. Vous n’êtes pas à l’abri de dénicher des pièces Carven ou Kenzo entre deux cabans en feutre de laine tout droit sortis des années 1980. Une condition : aimer fouiller !
  • Échangez ! Même si vos copines et vous ne faites pas le même gabarit, vous pouvez avoir des surprises en portant dans une version moulante les pulls qu’elles portent format L (ou inversement) !

#3.Customisez, réparez, fabriquez

Ça tombe bien, le DIY est extrêmement tendance ! Brodez quelques mots sur un t-shirt, ajoutez des boutons à paillettes sur un gilet, achetez des aiguilles circulaires pour démarrer votre premier pull ! Les tutos bien détaillés sont nombreux sur le web, les cours et les ateliers se multiplient (à Paris, citons ceux des Petits points parisiens, les ateliers Seize. En ligne, vous trouverez les patrons d’Alice Hammer ou ceux de Lisa Gachet, de Make my lemonade…).

Les moins habiles de leurs dix doigts se contenteront d’accrocher quelques broches ou pin’s sur leurs petits hauts.

#4.Donnez

Ne jetez surtout pas vos affaires, donnez à ceux qui en ont besoin, mettez-les dans les bennes « Le Relais », chez Emmaüs… Ils peuvent re-servir, tels quels pour d’autres personnes ou via recyclage des tissus.

#5.Exprimez-vous

Parlez de votre réflexion sur vos vêtements à vos amis, vos collègues… C’est comme ça que les (bonnes !) idées se propagent. L’étape suivante, c’est de s’exprimer sur les réseaux sociaux pour donner plus d’écho. Vous pouvez tweeter en interpellant des politiques (par temps d’élection, c’est encore mieux…), leur parler du monde dans lequel vous voulez vivre. Exemple en 140 signes : « @xxxx et si dans le monde de demain mon t-shirt n’avait pas pollué des rivières ni tué des travailleurs pauvres ? #fashionrevolution ».

#6.Interpellez les marques

Demandez-leur qui a fabriqué vos vêtements ? Par mail ou mieux sur Twitter, Instagram… Posez cette questions. Les marques éthiques seront ravies de vous donner leur réponse en présentant leurs bonnes pratiques. Elles peuvent même vous envoyer des photos de leurs usines. Les autres auront plus de mal à vous répondre.

La Fashion Revolution Week est le meilleur moment pour vous y mettre : prenez une photo de vous avec le vêtement en pointant son étiquette et légendez-la : #WhoMadeMyClothes en taguant bien la marque concernée.

#7.Fixez-vous des challenges

Parce que c’est toujours valorisant de les tenir. Exemple : Cette année, je n’achète plus rien  en magasin de fast fashion /que du made in Europe/que des vêtements dont j’ai vraiment besoin/que du vintage. Selon votre envie…

#8.Engagez-vous auprès d’associations

Quelques-unes œuvrent au quotidien pour une industrie textile plus juste et moins polluante. Bénévolat ou dons, chaque participation est un soutien clé du mouvement. Voici quelques exemples.

http://www.ethique-sur-etiquette.org

https://www.greenpeace.fr/defi-detox-monde-ne-se-defiler/

http://fashionrevolution.org/about__trashed/support-us/

Les dons aux œuvres d’intérêt général sont pour la plupart déductibles des impôts à hauteur de 66% à 75%.

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/8-commandements-fashion-revolutionnaire-whomademyclothes
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Restez connectés

Ne manquez plus aucune information de la mode éthique et éco-responsable.
Toutes nos actus, nos bons plans seront dans la prochaine SlowLetter (bi-mensuelle).
Adresse mail

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
article_vestes_2017_13exposition-change-makers_featured
Fermer