https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Des affaires pour skieurs qui aiment la nature

 dans Je suis GreenTex

affaires ski responsable

Des affaires pour skieurs qui aiment la nature

affaires ski responsable

Des affaires ski responsable

affaires ski responsable




Temps de lecture estimé à 5 minutes

A priori si vous aimez la poudreuse, vous avez pris conscience il y a un moment qu’on ne jetait pas ses emballages de Balisto dans la neige depuis le télésiège. Reste tout de même la problématique des vêtements de ski qui sont quasiment tous 100% synthétiques et viennent ajouter à la pollution micro-plastiques. Tous ? Quelques marques trouvent des solutions plus chics.

Vous avez bien dû remarquer que vos doudounes, sous-pulls et combi de ski contenaient principalement voire exclusivement des matières non naturelles. Alors certes, c’est vegan, mais ça participe pas mal à la problématique des microfibres de plastique déversées dans la nature et notamment dans les eaux. Selon l’American Chemical Society, un seul habit synthétique peut perdre plus de 1 900 fibres par lavage. Ses polluants peuvent ensuite être confondus par les mollusques avec leur nourriture, ce qui fait baisser énormément leur taux de fécondité.
Greenpeace dénonce également l’utilisation de perfluorocarbures (PFC) comme agents déperlants des vêtements de ski, substances chimiques persistantes qui s’infiltrent dans l’eau, dans l’air et dans le corps humain.
Peu à peu des marques s’engagent pour stopper l’utilisation de ces produits et certaines modifient toute leur chaîne de production pour la rendre plus propre. On trouve notamment des vestes en modal et en Tencel, d’autres en polyester recyclé ou en chutes de tissus… Bref, l’alternative existe et on vous la présente !

BLEED

Bleed est une entreprise familiale allemande de vêtements outdoor. Sa particularité : toute la production est réalisée à partir de matières premières vegan et durables. Liège, chanvre, coton bio, lin, Tencel, polyester recyclé… Bleed exploite une bonne partie des matériaux responsables développés à ce jour ! 80% de la production est européenne et les 20% restants, en Asie, sont surveillées via les inspections du label GOTS. On trouve sur l’eshop quelques robes et jupes en plus de tout plein de sweats, vestes outdoor, pantalons, écharpes et gants !

ECO ALF

Eco Alf utilise des filets de pêches recyclés pour fabriquer ses jolis sacs à dos et doudounes, économisant l’exploitation de 27% de matières premières au passage. Bouteilles, coton, pneu, laine, marc de café recyclés, tout est bon pour faire des vêtements.
La marque espagnole développe pour cela un système de récupération des déchets dans les océans, en Espagne et en Thaïlande. Elle travaille avec des plongeurs, des associations de nettoyage des plages et des ramasseurs locaux. Des entreprises locales transforment ensuite les déchets en nouvelles fibres.

NATURAL PEAK

Fondé en 2014, Natural Peak utilise du bois comme matière première, issu de forêts renouvelables entretenues sans pesticides (impecc !). Tous les vêtements sont actuellement fabriqués à base de Promodal et d’élasthanne. « Nous aurons prochainement des tee-shirts 100 % Eucalyptus (sans élasthanne) » nous explique la marque.
Les vêtements sont assemblés en Turquie où leurs équipes se rendent régulièrement.

PATAGONIA

On ne vous l’apprend sûrement pas, Patagonia c’est le parangon des marques activistes et écologistes. Fondée par le français Yvon Chouinard, grimpeur plus adepte des sports outdoor que des business plan, la marque a conservé un fort ancrage de nature lover. Elle se revendique comme une entreprise engagée, lançant des campagnes de protection de la biodiversité, reversant 1% de ses ventes à des associations environnementales.
En ce qui concerne le vêtement lui-même, on trouve de quoi se vêtir en chanvre, coton bio, matériaux recyclés (nylon, duvet, polyester…). Pour la laine, Patagonia a mis en place un “Wool Standard” avec des critères des plus strictes pour éviter de renouveler l’expérience du petit scandale de 2015 (où PETA avait épinglé un des fournisseurs de la marque pour maltraitance). Les moutons n’ont plus de souci à se faire.

PICTURE ORGANIC

« Tous nos produits techniques sont composés d’environ 50% minimum de polyester recyclé issu de bouteilles plastiques, explique Picture Organic. Nous utilisons les certifications Greenplus Taiwan pour garantir les taux de recyclé de chaque produit et Bluesign Approved Fabric pour assurer la non toxicité des produits. » Certaines collections de la marque sont en partie constituées de chutes de tissus.
Leurs usines partenaires ont banni une liste de substances chimiques de leur fabrication, à la demande de Picture Organic, allant au-delà de la réglementation européenne Reach.

Picture Organic a également éliminé les perfluorocarbures de ses vêtements déperlants. 👍

RAIDLIGHT

Raidlight est spécialisée dans le running mais vous y trouverez tous plein d’équipements super pratiques pour le ski. La marque a développé une gamme technique entièrement fabriquée en France que vous retrouverez ici.. Et elle s’intéresse également au polyester recyclé avec toute petite gamme déjà développée. La plupart des vêtements sont fabriqués en Asie ou au Maghreb sans label, même si la marque revendique de vérifier régulièrement les bonnes conditions de travail dans ses usines.

VAUDE

Vaude est hyper engagée pour ce qui est de la recherche et de la collaboration avec des associations environnementales. La plateforme dédiée à leur travail côté éco-responsabilité donne le vertige tant il y a de choses à découvrir. Tant et si bien qu’on est un peu déçu quand on peine à trouver des vêtements en matériaux éco-responsables sur le shop. Mais la marque explique que malgré cela tout son cycle de production est responsable (matières qui durent, pas de PVC, pas de traitement aux fluorocarbures, réduction des déchets…) ; Vaude est chapeauté dans ses efforts par Bluesign® system, spécialisé dans l’accompagnement en développement durable des marques. Les usines sont quant à elles labellisées Fair Wear Foundation.
Coming soon : une collection 2018-2019 avec 90 % des matériaux bio-sourcés, recyclés, ou totalement naturels avec des matières premières durables non conventionnelles telles que des résidus de lait de vache, de bois ou d’huile de ricin !

WELLICIOUS

Là on est plutôt sur tout ce qui se porte en dessous du pantalon de ski, pour tenir chaud et se sentir à l’aise. Wellicious propose autant des affaires de yoga que toutes sortes de tenues de sports : leggings, brassières… Ils sont fabriqués en Europe à partir de matières premières de type coton bio, lyocell… 90% des matières premières sont éco-responsables.

Facebook4k
Instagram2k
LinkedIn1k
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/affaires-ski-eco-responsables
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
    47
    Shares
  • 46
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
Vous aimerez aussi
Commentaires
  • Ethizedo
    Répondre

    Génial cet article ! Merci pour toutes ces perles 🙂

Partagez votre avis

LinTeinture vegetale - header
Lire les articles précédents :
Shopping list lingerie SloWeAre - So green and so sexy - Olly - allongee - Header
Shopping list lingerie – So green and so sexy

Ah, la lingerie ! Quelle femme n’y est pas sensible ? Un ensemble de lingerie est quelque chose que l’on...

Fermer