A la rencontre de la créatrice Naciye Koçak (SADEONE)

Temps de lecture estimé à 2 minutes

Quand avez-vous créé SADEONE?

PORTRAIT de Naciye Koçak

Crédits photo: Charlotte Duvaldestin

J’ai créé SADEONE il y a 1 an pour habiller les femmes avec des robes qui leur donne confiance. Chaque robe est pensée pour chaque type de morphologie. Lorsque j’imagine ma collection de robe, je garde à l’esprit ceci : « si une femme ne devait avoir qu’une seule robe dans son dressing, comment serait-elle ? ». La robe SADEONE est une robe qui donne de la confiance à la femme qui la porte au quotidien. Elle est infaillible.

Quels engagements souhaitez-vous valoriser ?

Le savoir-faire, l’amour du vêtement bien-fait. Cela est important pour tout le monde : fournisseurs, clients… C’est un cercle positif qui se traduit par un vêtement simple, sobre, unique.

Toutes ces valeurs se transmettent chez la femme qui porte une robe SADEONE.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez dû faire face ? Comment avez-vous réussi à les résoudre ?

Le choix des étoffes et des matières est une étape très importante. Je privilégie des fournisseurs qui fabriquent leurs propres tissus en France ou en Italie avec lesquels j’ai de réelles affinités. J’accorde beaucoup d’importance à la qualité du travail et aux relations humaines.

Quel a été votre cheminement personnel vers la mode éco-responsable ?

J’ai commencé très jeune la couture chez un maître tailleur réputé qui maîtrisait un savoir-faire ancien qui a quasiment disparu.

Par la suite, j’ai poursuivi mes études dans le stylisme. J’ai eu de belles expériences dans de belles maisons de couture. J’ai eu la chance de travailler sur des projets spéciaux, d’habiller Madonna pour un concert, des acteurs pour des tournages ou encore de travailler sur des expositions de robes de haute-couture pour Givenchy.

En parallèle de ces projets, j’ai été témoin de l’augmentation du nombre de collections ; j’ai décidé de me consacrer davantage au lancement de SADEONE pour exercer ma créativité autour des robes. Il était devenu important pour moi de faire ce que je sais faire de mieux : habiller en exprimant tout mon savoir-faire et mon expertise du métier.

J’ai commencé par sortir ma première robe noire indémodable puis se sont enchainées les créations de 5 robes incontournables pour toutes les morphologies. Je me suis donnée le luxe de choisir le rythme de mes collections selon mes inspirations et la recherche des tissus.

Quelle mode/style avez-vous envie de défendre ?

Toutes les femmes peuvent porter des robes. Que l’on soit petite, grande, menue, ronde, tout est une question de coupe.

Pour quel type de femme ?

Des femmes actives à la recherche de belles matières et de belles finitions.

Quelle est votre inspiration mode du moment ?

Je n’ai jamais eu de modèle. Chaque artiste à quelque chose de beau et d’inspirant.

Quelle est votre objet fétiche ?

J’aime beaucoup contempler les multiples reflets du velours. Cela est propice à la rêverie.


Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/interview-sadeone/
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Enregistrer

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez votre avis

https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Restez connectés

Ne manquez plus aucune information de la mode éthique et éco-responsable.
Toutes nos actus, nos bons plans seront dans la prochaine SlowLetter (bi-mensuelle).
Adresse mail

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
Julie Laurentbob-carpenter_guide-bob-carpenter_01
Vous aimerez aussi lire :
Tuto DIY n°3 – Apprendre à cacher un trou

Nous nous retrouvons pour le troisième article de notre série consacrée à l’apprentissage des bases de la couture à la...

Fermer