https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Ronja et Taiseer de Bag Affair : « le secteur de la maroquinerie est le reflet du chemin qui reste encore à parcourir pour la parité au travail. »

A la rencontre de Ronja et Taiseer (Bag Affair)

Le secteur de la maroquinerie est le reflet du chemin qui reste encore à parcourir pour la parité au travail




Temps de lecture estimé à 9 minutes

Bag Affair est une nouvelle marque de maroquinerie au design innovant née dans un esprit militant et féministe. Créée par Taiseer et Ronja, toutes deux véritables business women, elles entreprennent dans la mode pour faciliter le quotidien des femmes en créant des sacs à la fois pratiques et beaux.

C’est courant 2017 que nous avons commencé à échanger sur Facebook avec Taiseer, membre de notre groupe Happy New Wear. Installée à Brest, elle était en transition vers un dressing responsable et recherchait des conseils 😉

2 ans plus tard, nous faisions enfin connaissance dans la vraie vie et bonne nouvelle, elle avait travaillé avec Ronja sur le concept de la première collection de Bag Affair.

Très vite, nous sommes tombés sous le charme de ce duo dynamique qui porte leur message avec force et conviction. Rencontre avec 2 femmes déterminées à changer les paradigmes.

Taiseer et Ronja, vous partagez de nombreux points communs, comment votre expérience professionnelle a été motrice dans la création de Bag Affair ?

Nous sommes inséparables depuis nos études de master à Brest. On se qualifie comme de jeunes femmes « workaholics » et nous aimons les challenges qui nous font sortir - bien loin - de nos zones de confort. Nous venons de différents coins du monde, Taiseer du Soudan, Ronja du nord de l’Allemagne. Cette diversité de culture et de talents enrichissent notre amitié, et se concrétise à travers notre marque depuis sa création.

Fin 2015, nous avons pris l’habitude de nous retrouver pour des balades hebdomadaires en ville. Nous étions alors toutes les 2 responsables à l’export et nous avions pris l’habitude de partager nos anecdotes sur nos aventures professionnelles. La recherche du sac idéal pour les rendez-vous et déplacements professionnels en faisait partie. Malheureusement, même après des sessions shopping dans de nombreuses villes à l’étranger, nous n’avions pas trouvé le « sac business » dont nous avions besoin.

Au fur et à mesure de notre recherche, nous avons constaté qu’il manquait des sacs professionnels féminins et que cela n’était que le reflet du chemin qui reste encore à parcourir pour la parité homme femme au travail. C’est de là que l’idée a germé simultanément.

La création de Bag Affair est donc née avec un fort esprit féministe dans le but d’entreprendre pour agir. C’est possible de rendre la mode et la maroquinerie plus réaliste pour tou.te.s, et bien sûr, plus durable.

Bag Affair est une marque éco-responsable, quels engagements souhaitez-vous porter ?

Nous avons construit la démarche de la marque autour des valeurs fortes en étant attentives aussi au produit.

Le cœur de marque repose sur un esprit :

  • Militante et féministe

Notre première inspiration c’est d’offrir aux femmes une belle alternative aux mallettes masculines.

Avec nos designs, nous disons aux femmes, « nous vous comprenons et vous méritez plus et mieux ».

  • Eco-responsable

Une boussole fondamentale qui guide chaque décision, qu’elle soit petite ou grande.

  • Philanthropie

Nous voulons contribuer aux causes qui luttent pour l’éducation des jeunes filles partout dans le monde, et l’autonomisation des femmes.

La collection (fonctionnel/physique)

  • Pratique d’abord

Respecter les besoins de nos clientes en offrant une collection à la hauteur de leurs fonctions.

  • Sans compromis à l’esthétique

Il est possible de réunir un beau design avec une véritable fonctionnalité. Ce qui est rare à trouver dans la maroquinerie.

  • Respect de l’environnement – ce que nous évitons

Notre boussole éco-responsable nous guide afin d’éliminer toutes matières animales, tannage polluant les eaux, le plastique PVC, ou tout produit soumis à des traitements chimiques.

  • Respect de l’environnement – ce que nous cherchons

Seulement des matières résistantes qui soient aussi 100% végétales, comme par exemple le liège, le fenouil, et d’autres nouveautés que nous nous amusons à explorer et développer.

  • Transparence

C’est agréable de visiter les ateliers toute l’année, de connaître les femmes qui confectionnent nos collections au Portugal et d’être sûr qu’elles soient bien rémunérées pour la qualité de leur travail.

Notre but est de ré-imaginer un business bag féminin, et pour le ré-imaginer en profondeur nous ne devons pas hésiter à changer les paradigmes.
MOTCLEMOTCLEMOTCLEMOTCLE

L’entreprenariat est une aventure. Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez dû faire face ?

Notre premier challenge a été de trouver les bons ateliers qui respectent leurs artisans. Cela n’a pas été facile de trouver un atelier qui nous ouvre ses portes pour vérifier les conditions de travail et qui nous laisse échanger avec les artisans. Plusieurs ont refusé de signer un accord de confidentialité et de propriété intellectuelle. D’autres ont décliné la réalisation de nos propres designs originaux.

Nous avons dédié l’année 2016 à la recherche de fournisseurs et nous en avons profité pour visiter, questionner, et tester les ateliers afin de sélectionner ceux qui correspondent à nos exigences sociales et qualitatives.

Nous savons aussi que notre démarche éco-responsable et notre design sur mesure entraîne des coûts de production bien plus élevés, ce qui nous a fait bien réfléchir en amont à la conception de chacun de nos modèles.

Il faut trouver le juste milieu entre les envies et la faisabilité économique. C’est là que notre complémentarité entre partenaires nous aide : réunir la partie gauche du cerveau avec la partie droite, entre Ronja qui est à l’aise avec la gestion des finances, et Taiseer avec le design, pour délivrer de belles collections, avec des matériaux d’exception comme nos poignées en noyer à un prix raisonnable.
MOTCLEMOTCLEMOTCLEMOTCLE

Vous avez toutes les deux grandis à l’étranger, diriez-vous que votre enfance a nourri votre prise de conscience ?

Dès l’adolescence, Taiseer a commencé à remarquer l’effet d’appartenance des classes sociales via les vêtements, et notamment les accessoires. De plus, elle avait la crainte des normes vestimentaires imposées en Arabie Saoudite pour les « bonnes filles » afin qu’elles se fassent accepter dans la société. Ce que ce que nous portons reflète d’une manière directe ou indirecte notre personnalité. Elle utilisait alors le vêtement comme moyen d’expression, voire de manifester. Le sujet de mode éco-responsable n’existait pas du tout, mais plutôt la signification identitaire, dans toute sa complexité. Aujourd’hui, en accord avec son identité — et aussi avec sa féminité —, elle est séduite par la mode alternative, qui remet quotidiennement en question les pratiques ou normes conventionnelles.

Ronja a grandi dans un milieu sensibilisé au respect de l’environnement. Née au bord de la mer baltique, elle navigue sur les océans en bateau à voile de la même façon qu’elle dirige une société avec beaucoup de courage, prête à l’aventure. Naturellement, Ronja se renseigne de manière rigoureuse, sur les bonnes pratiques, le respect des règles, mais aussi sur l’éthique au sein des relations humaines et dans ses achats.

Pendant 6 ans, elle a travaillé dans la mode (lingerie) et a connu les bons et les mauvais côtés du secteur textile. Ses parents étant entrepreneurs, elle n’a pas attendu d’être bachelière pour se lancer dans la création d’entreprise. La création de Bag Affair, une marque de maroquinerie éco-responsable était donc aussi une suite logique.
MOTCLEMOTCLEMOTCLEMOTCLE

On sent votre profonde envie de soutenir l’égalité des genres, quelle mode avez-vous envie de défendre ?

Une mode avec une véritable action, qui défende de vraies causes et induisent un véritable changement, au-delà de nos looks et de nos apparences. Nous défendons une mode qui transcende nos vies quotidiennes et qui nous porte plus haut et plus loin.

En ce sens, le design de nos modèles est fait pour rendre la vie quotidienne plus facile pour les femmes. Elles aussi portent des ordinateurs, documents, mais elles sont moins bien loties en accessoires professionnels. Nous utilisons aussi des stylos, mais jamais curieusement, la maroquinerie féminine prévoit rarement un espace pour les avoir à portée de main.

Ainsi avec Bag Affair, nous avons particulièrement soigné les coutures intérieures de notre première collection, avec pas moins de 15 poches ! Une pour une bouteille d’eau, d’autres pour cacher des objets intimes, ou une deuxième paire de collants par exemple. C’est surtout pour que tout notre nécessaire de travail et nos objets personnels soient bien rangés, afin d’avoir la tête tranquille durant nos journées de travail, tout en aillant une belle image professionnelle.

Il est aussi possible d’offrir des sacs d’ordinateur féminins en matières innovantes et durables comme du liège. C’est une matière noble qui figure parmi les sources les plus durables sur la planète. L’arbre n’est jamais coupé : on ne récolte que l’extérieur de l’écorce sans jamais couper l’arbre, c’est un peu comme une exfoliation de la peau ! L’arbre est rafraîchi et son écorce repousse, la récolte ne se faisant que tous les neuf ans.

Si nous le voulons bien, nous pouvons toujours trouver de belles solutions et alternatives durables. Nous sommes convaincues que la mode est une arme très puissante, qui à la fois reflète nos valeurs, et qui a la force de changer la mentalité dangereuse de la surconsommation.
MOTCLEMOTCLEMOTCLEMOTCLE

Quelle est votre inspiration mode du moment dans votre vie quotidienne (personnalité, créateur...) ?

Notre inspiration est intarissable. Commençons par les œuvres de littérature militante d’Alice Walker, l’écrivaine de La Couleur Pourpre. Il y a aussi l’extrait de Virgina Woolf, qui est devenu un mantra :

As a woman I have no country. As a woman I want no country. As a woman my country is the whole world.

De transcender les frontières, c’est d’avoir une vision pour l’humanité, commençons par notre conscience puis de façon visible sur nos vêtements ou accessoires.

Dans la nature, nous vivons et respirons l’inspiration de la Bretagne et sa belle nature. Les longues côtes en granit sur la mer bretonne. La solidarité et la ténacité des Bretons nous inspirent dans nos actions de tous les jours. Nous avons de la chance d’habiter dans un petit coin de paradis en Finistère.
Ronja et Taiseer de Bag Affair

Quelle est votre rituel beauté ? / votre vêtement fétiche ?

Pour Taiseer, d’abord commençons par l’entretien de ses cheveux bouclés – sa signature ! Elle préfère un look business causal avec jean ou baskets, des looks simples avec un des sacs Bag Affair selon le besoin de la journée : le modèle porte document Sassy pour une journée light, ou Classy pour une journée bien chargé pleine de visites, ou encore Bossy pour un rendez-vous important.

Pour Ronja, le temps est trop précieux pour mettre du maquillage au jour le jour, côté look elle porte souvent de belles marinières (l’esprit marin), des baskets décontractées, ou des talons selon ses envies, qui se portent super chics avec toute la collection Bag Affair pendant ses journées chargées.

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
    1
    Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
Dernières publications

Partagez votre avis

Marques petits prixGreen friday SloWeAre 2019
Lire les articles précédents :
Marques petits prix
10 marques éco-responsables à petits prix

Des vêtements éthiques et peu chers, est-ce antinomique ? Être éco-conscious est-il forcément un truc de bobo aisé qui peut...

Fermer