https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Journée mondiale de la justice sociale

 dans A la Une, Publications, Slow News

justice sociale

Journée mondiale de la justice sociale

justice sociale




Temps de lecture estimé à 2 minutes

Ce samedi 20 février, ce sera la journée de la justice sociale. C’est lors de l’assemblée générale de l'ONU du 26 novembre 2007 qu’a été prise la décision de célébrer cette journée chaque année.

Qu’est-ce que la justice sociale ?

La justice sociale repose sur plusieurs concepts primordiaux tel que l’égalité des droits, des chances et des situations, la liberté, les droits humains, la dignité ou encore la liberté d’expression. Elle est garante du maintien de la paix, de la sécurité au sein et entre les nations et du développement social de tous.

La justice sociale donne la possibilité à tout être humain sans discrimination de bénéficier du progrès économique et social partout dans le monde. Elle repose sur une solidarité collective entre les personnes.

Dans sa Théorie de la justice, publiée en 1971, John Rawls, philosophe éthique et politique, définit la justice sociale selon trois principes : la garantie des libertés de base pour tous, l'égalité des chances dans le monde du travail et le principe de différence (autoriser le maintien de certaines inégalités sociales et économiques si cela profite aux plus défavorisés).

3 actus qui démontrent que la justice sociale est fondamentale :

  • Les couturières « bénévoles », attelées à la production en masse de masques barrières et blouses de protection, et qui n’ont pas reçu de contrepartie financière pour leur contribution.
  • La situation des Ouïghours, séquestrés dans des camps de travail à la limite de l’internement, et qui endurent l’isolement, la torture et la misère.
  • Plus récemment, les inondations d’un atelier textile clandestin à Tanger et qui ont fait 28 morts. Encore aujourd’hui, plus de la moitié (54 %) de la production du secteur « textile et cuir » du Maroc provient d’unités « informelles », incluant des unités de production « ne répondant pas aux normes légales », selon une étude publiée en 2018 par la Confédération patronale marocaine (CGEM).

Chez SLOWEARE , nous défendons ces principes que nous pensons indispensables dans une démarche socialement responsable de développement durable.

Nos marques labellisées se doivent d’être en conformité avec ces principes fondamentaux comme le respect des droits humains, les conventions de l’OIT, le droit du travail local, la création d’initiatives solidaires.

#modeethique #humanrights #peace #liberte #nodiscrimination #solidarité #sloweare

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

Start typing and press Enter to search

SKFK portrait interview Maïa Eder Curutchet pour SloWeAre - featured -Le tote bag révélateur du paradoxe écologique - SloWeAre