Etape 2 : « La méthode KonMari appliquée à nos dressings »

 dans J'adopte la slow Fashion
Temps de lecture estimé à 4 minutes

La méthode KonMari est professée par Marie Kondo, fameuse initiatrice du rangement comme technique d’épanouissement personnel. Comme c’est aussi une clé pour y voir plus clair dans ses affaires et ne plus considérer que l’on n’a « jamais rien à se mettre », nous avons rencontré une de ses disciples.

La méthode de rangement KonMari

Véronique Lebon est consultante en home detox. Elle sera bientôt une des premières françaises certifiées de la méthode de rangement KonMari, inventée par Marie Kondo. L’auteure du best-seller The Life-changing magic of tidying up (La Magie du rangement, éditions First, 2015) a théorisé le tri comme voie d’apaisement mental et de relaxation, avec un tel succès qu’il est a priori impossible que vous soyez passé à côté à l’heure où vous lisez ces lignes.

« Faire du rangement, c’est un peu comme s’inventer la vie que l’on veut avoir », cette petite phrase de Marie Kondo s’applique très bien à Véronique. Cette ancienne conseillère en assurance a décidé d’aider les gens à mettre de l’ordre dans leur vie après avoir réordonné la sienne selon les recommandations KonMari.

L’esprit de cette méthode est effectivement de retirer le superflu, d’aller à l’essentiel pour ne garder que ce qui nous apporte de la joie.

Appliquée à nos placards à vêtements, cette technique permet non seulement de gagner de la place mais aussi de mieux identifier son style, de connaître ses vrais indispensables, ceux qu’on aimera pour toujours. Et par conséquent, d’acheter moins (et mieux) !

La créatrice canadienne de Gaia et Dubois parle à propos des vêtements de leur facteur de « durabilité émotionnelle » : plus un achat a le potentiel de vous plaire plusieurs années – voire toute une vie – plus on peut parler d’achat « durable ». A prendre en compte en plus de la qualité du vêtement et de son écoconception.

Comment trier ses vêtements

Tout d’abord, mieux vaut prévoir d’avoir un peu de temps devant soit, explique Véronique Lebon. « Compter 4 heures pour un tri de dressing. Mais cela dépend évidemment de la taille de la garde-robe et de la rapidité d’exécution. »

La méthode KonMari consiste à tout sortir de ses placards et à répartir les vêtements par famille :

  1. Les tops
  2. Les pantalons, jupes
  3. Les robes
  4. Les vestes
  5. Les sous-vêtements
  6. Les vêtements d’extérieur

Pourquoi cela peut être crucial d’être accompagnée ? A la fois pour être guidée et pour rester motivée ; ou encore pour réussir à trancher si vous gardez ou non cette jupe rouge que vous n’avez pas portée depuis 2008. Dans la pratique, on a tendance à hésiter longuement.

« Souvent, si on hésite trop, c’est que la pièce n’est pas indispensable » précise Véronique.

Chaque vêtement est passé en revue, on les touche pour en avoir une perception émotionnelle, ressentir si ce vêtement « nous met en joie ».
Est-ce que le vêtement est capable de susciter le désir sur plusieurs saisons ? Ou est-ce que ce petit pull à manches volantées vous semblera désuet d’ici quelques mois ? C’est un des éléments clés à identifier.

Parfois, le vêtement devient symbole d’une période de notre vie et on peine à s’en débarrasser même si on ne le porte jamais. Dans ce type de situation, Véronique propose une sorte de « phase de transition » pendant laquelle on donne à cette pièce de notre garde-robe un autre rôle, on l’accroche quelque part, on l’expose comme une œuvre… Avant que le souvenir s’ancre en nous et que la possession ne soit plus nécessaire.

Toucher le vêtement permet bien sûr aussi de savoir s’il est toujours en bon état, de vérifier qu’il nous va toujours.

« Petit conseil, évitez d’essayer les vêtements, précise Véronique Lebon, cela va vous faire perdre beaucoup de temps. »

Les bonnes questions à se poser

  • Si je n’avais pas cette pièce, est-ce que cela serait une catastrophe ?
  • Est-ce que je peux lui substituer un autre de mes vêtements ? Est-ce que cela me manquerait vraiment ?
  • Depuis combien de temps je n’ai pas porté ce vêtement (si vous ne vous souvenez plus de la dernière fois, vous avez un bon indicateur de son utilité…).

Pour les vêtements de soirée

Si la pièce n’est pas portée et qu’elle est importante pour vous, elle fait partie de ces vêtements trop émotionnels pour que vous leur fassiez vos adieux. Exemple parlant : une robe de mariée. L’important est que la simple vue de ce vêtement vous rappelle un souvenir ou un événement agréable.

Pour les vêtements trop petits

Inutile de les conserver, recommande Véronique. Ce n’est pas parce que l’on garde des vêtements que l’on maigrit plus vite. Parfois les regarder entraîne précisément un sentiment de culpabilité et d’échec.

Pour les vêtements offerts en cadeau

La recommandation de Véronique : « Ne pas culpabiliser ». Lorsqu’on offre un cadeau, il est censé faire plaisir. Le but a donc déjà été atteint lorsque vous l’avez reçu. Si vous gardez cette robe trop petite/pas du tout votre style en culpabilisant de ne pas la porter, le plaisir a disparu.

En quoi la méthode KonMari est-elle efficace ?

Parce qu’on a fait une forme d’audit personnel ; pour chaque vêtement, un à un, on a pris une décision. On a réalisé un travail sur soi pour savoir vers quoi aller lors de nos prochains achats sans se tromper.

Les 4 bienfaits de la méthode

  • Des économies : les futurs achats seront plus raisonnés.
  • Un gain de temps sur les tâches ménagères grâce au rangement simplifié.
  • Un gain de temps pour choisir ses tenues.
  • De la satisfaction de soi.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site ledici-ho : www.ledicia-ho.fr

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/methode-konmari-rangement-dressing/
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Enregistrer

https://lediciaho.wordpress.com/2017/03/19/la-methode-konmari-et-la-mode-responsable-font-bon-menage/

Enregistrer

Enregistrer

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Restez connectés

Ne manquez plus aucune information de la mode éthique et éco-responsable.
Toutes nos actus, nos bons plans seront dans la prochaine SlowLetter (bi-mensuelle).
Adresse mail

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
dressing
Vous aimerez aussi lire :
Street Radio – La transparence, le joker de la Fast Fashion

En guise d’introduction à la Fashion Révolution Week (24/30 avril 2017), un prologue s’est tenu à Paris samedi 22 avril...

Fermer