https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Porter des sous-vêtements bio et féminins, c’est possible !

 dans Je suis ecofashion, Publications

sous-vêtements bio et féminins

Porter des sous-vêtements bio et féminins c’est possible

sous-vêtements bio et féminins




Temps de lecture estimé à 8 minutes

Olly, vous connaissez ? Créée en 2016, cette jeune marque de lingerie éco-friendly propose des culottes et soutiens-gorge en coton biologique et fabriqués en Europe. Derrière cette belle aventure se cachent Mathilde et Clémentine, deux jeunes femmes investies dans la mode durable.

Rencontre avec Mathilde fondatrice de la marque Olly

C’est pendant leurs études qu’elles créent leur propre entreprise pour proposer aux femmes des sous-vêtements éco‑responsables, jolis et ultra confortables. Après une campagne de crowdfunding très réussie en 2016 (plus de 100% en une semaine), elles se lancent à fond dans l’aventure, persuadées que la demande en lingerie bio existe bien. Depuis Olly a bien grandi !

Il y a quelques semaines, nous avons retrouvé Mathilde dans un espace de coworking à Paris afin de revenir sur la sortie des tout premiers soutiens-gorge de la marque et de discuter des futurs projets de Olly.
sous-vêtements bio et féminins

Mathilde, peux-tu nous dire pourquoi est-il important de se mettre à la lingerie bio ?

Porter de la lingerie bio est important d'un point de vue écologique. En effet, si pour le reste de sa garde-robe on peut facilement acheter des vêtements d'occasion et ainsi limiter la surproduction textile, pour la lingerie on a évidemment plus de réticence. Mais le plus important, c'est pour notre santé : en effet, les sous-vêtements sont portés à même la peau sur une zone sensible alors autant éviter au maximum les perturbateurs endocriniens et autres substances potentiellement dangereuses pour notre corps. Les dermatologues et gynécologues recommandent de porter des sous-vêtements en coton, plus doux pour la peau.

Chez Olly, nous utilisons du coton biologique certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), son impact sur l'environnement est bien moins néfaste que celui du coton conventionnel (pas de pesticides, pas d'OGM, non blanchi au chlore, moins d'eau utilisée). Elle est aussi très confortable et pour nous c’est essentiel : on dit qu’il faut être bien dans ses baskets, mais être bien dans sa culotte c’est tout aussi important. Alors autant se tourner vers des marques comme Olly qui font la part belle à l'écologie et à la féminité.

Comment définirais-tu le style Olly ?

Olly c’est un design épuré, simple et élégant qui accompagne les femmes dans leur quotidien. Chez Olly, on aime bien dire que nos culottes subliment vos fesses sans détruire la planète !

On mise sur des couleurs basiques comme le noir, le blanc ou parfois un peu plus originales, comme le vert forêt et le bleu électrique. L’idée c’est de pouvoir assortir facilement sa lingerie Olly au reste de son tiroir à culottes. Nous sommes également très attachées aux détails (jeu de découpes, petites touches de dentelles, élastiques ajourés…) et aux matières. Nous réalisons un travail important de recherche pour garantir l’achat de matières certifiées et travaillons uniquement avec du coton biologique authentifié GOTS, des dentelles européennes (Allemagne, Italie, France…) et des teintures certifiées Oekotex-100.

sous-vêtements bio et féminins

Peux-tu nous parler de la nouvelle collection de soutiens-gorge ?

Nous avons sorti trois soutiens-gorge triangles, assortis à des modèles de culottes que nous avions déjà : un noir, un bleu électrique et un vert sapin disponibles dans les tailles S, M, L, XL. Nous venons également de lancer un quatrième ensemble couleur pêche. Pour le moment, nous avons choisi de commencer avec des triangles sans armatures mais nous aimerions proposer d’autres formes à l’avenir.

Pourquoi avoir décidé de lancer les soutiens-gorge Olly maintenant ?

Depuis le début, nous souhaitions proposer des ensembles, mais afin de pouvoir nous lancer plus rapidement et tester notre concept, nous avons commencé uniquement avec des culottes, plus simples et moins coûteuses à réaliser. Nous avons vite été rassurées, les clientes étaient au rendez-vous et nous demandaient des soutiens-gorge assortis ! Après plus d’un an de travail, nous avons enfin reçu nos précieux soutiens-gorge et les avons lancés début mars !

Les croquis, les modèles, la confection

Comment se déroule le processus de confection en Hongrie, et quelles ont été les difficultés auxquelles vous avez été confrontées ?

La lingerie est confectionnée dans un atelier en Hongrie où je me rends régulièrement : j’y étais d’ailleurs fin janvier pour la production des soutiens-gorge. Le coton et les différentes matières sont tout d’abord découpés, puis les différentes pièces sont assemblées par les couturières sur leurs machines à coudre. Lorsque la couture proprement dite du produit est terminé, les ajouts de nœuds, fermoirs, bouts de bretelles et dernières finitions sont réalisés avant l’envoi au contrôle qualité.

Pour la confection, le process de travail et de production est le même que pour les culottes. Mais créer un soutien-gorge reste plus complexe en raison du nombre important d’éléments (coton, dentelle, élastique pour le dessous poitrine, élastique de couture, anneaux, sliders, fermoirs.) Ce qui explique que nous ayons mis plus de temps à être satisfaites des prototypes et des essais de nos modèles.

Par exemple, une des premières difficultés a été de trouver des fermoirs adaptés pour nos soutiens-gorge, notamment les modèles Lena et Laïta : d'une part car un agrafage de 1 cm de largeur n'existe pas, d'autre part car les quantités minimum à commander étaient souvent très élevées (donc trop importantes pour une petite entreprise comme Olly).

sous-vêtements bio et féminins

Quels sont vos prochains projets ?

On a plusieurs projets ! On travaille aussi sur des modèles en dentelle recyclée, ainsi que des nouvelles formes de bas et de hauts. A plus long terme, on aimerait proposer des sous-vêtements pour les enfants, et une gamme pour homme.

Où sont envoyés vos produits ? Quel est le profil de vos clientes ?

Nos clientes sont des jeunes femmes actives entre 25 et 35 ans, sensibles à l’écologie, habitant aussi bien au cœur de Paris que dans des petits villages aux quatre coins de la France. Nous livrons également en Europe, notamment dans les pays francophones, Belgique et Suisse.

 

Comment réussissez-vous à vous faire connaître ?

Nous réalisons des partenariats avec des blogueuses et participons à des événements et des marchés de créateurs. Cette année nous étions notamment au Low Carbon City, au marché de Noël Goodplanet, à la Fashion Tech Expo, au #ChangeNOW Summit à Station F, en passant par les Fashion Green Days à Roubaix... Nous sommes aussi présentes dans de nombreuses boutiques partout en France et avons commencé à participer à des ventes privées. Nous avons notamment organisé une journée de lancement pour les soutiens-gorge, début mars. Nous aimons ces événements physiques où nous pouvons faire connaître la marque mais aussi discuter avec des clientes fidèles !

Comment organisez-vous votre travail avec Clémentine ?

Il y a une partie création et commerciale, et les missions sont variées. Je m'occupe de la production (sourcer et acheter les matières, suivre le prototypage, gérer les relations avec l'atelier de confection...), des relations presses, influenceuses et distributeurs... Clémentine gère les stocks, les envois de commande et le service client, la comptabilité et la communication. Nous réalisons les shootings ensemble.

Pour les modèles, nous en avons dessiné nous-même et travaillons aussi avec des stylistes spécialisées en lingerie.

Comment allez-vous concilier une production écologique tout en produisant plus ?

En restant une entreprise à taille humaine qui garde ses valeurs chevillées au corps : matières saines et écologiques, pas de surproduction, marges raisonnables… Mais grossir n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire, cela voudra dire que de plus en plus de gens se tournent vers la mode responsable ! Un bel exemple pour nous est la marque Veja qui a réussi à grandir à son rythme tout en restant attachée à ses valeurs !

Écologie rime aussi avec durabilité du produit, dans quelle mesure le soutien-gorge Olly est-il un produit durable ? Comment prendre soin des dessous Olly?

Les sous-vêtements Olly tiennent bien, Clémentine et moi-même portons certains modèles depuis plus de 3 ans et en sommes toujours ravies ! Pour en prendre soin, il suffit de suivre les consignes d’entretien, c’est à dire un lavage délicat à 30 degrés dans un petit filet de lavage.

sous-vêtements bio et féminins

Quelles sont selon toi, les grands événements qui amènent à une prise de conscience dans le domaine de la mode ?

Il y a d’abord eu le Rana Plaza en 2013, qui a dévoilé aux yeux du monde entier les conditions de vie des milliers de travailleurs au Bangladesh. La loi sur les invendus du textile qui vise à interdire leur destruction par le don aux associations et l’incitation au recyclage a aussi fait prendre conscience de l’impact polluant de la mode. D’autres petites initiatives ont également un impact non négligeable : par exemple l’actrice Emma Watson est devenue ambassadrice de la campagne Good on you, une application qui permet de faire le tri parmi plus de 1000 marques éthiques, et nous livre des solutions face à l'utilisation massive de polluants, et la surexploitation des ressources.

Comment adopter un look éco-responsable ?

Adopter un look éco-responsable, c’est acheter moins mais mieux en s’informant sur les engagements des marques. Certaines font plus dans le made in France, d’autres dans les matières naturelles et biologiques, et d’autres encore dans l’upcyling. Il n’y a pas une seule réponse mais pleins de petites solutions à mixer pour se créer une garde-robe à son image et responsable. L’achat d’occasion est également une très bonne idée ! Et finalement ce n’est pas si compliqué que ça, la blogueuse Iznowgood a par exemple réussi à reproduire le look de blogueuses célèbres avec uniquement des marques éthiques ! Comme quoi, c’est possible !

Olly en quelques dates….

Janvier-juin 2015:

  • Cours d'entrepreneuriat à Berlin pendant lequel nous travaillons sur le projet d'une marque de lingerie éthique et esthétique.

2016

  • Juin 2016 : premier shooting avec nos prototypes
  • Novembre 2016 : lancement de la campagne de crowdfunding sur Ulule ( 227% atteint sur un objectif de 100%)

2017

  • Mars 2017 : premier voyage en Hongrie
  • Avril 2017 : arrivée de notre premier stock de 4 culottes
  • Juillet 2017 : première certification SLOWEARE

2018

2019

  • Janvier 2019 : premier salon Neonyt à Berlin accompagné par SLOWEARE
  • Janvier 2019 : arrivée du nouveau modèle Zeia
  • Février 2019 : 3ème voyage en Hongrie
  • Lancement des ensembles : arrivée des soutiens-gorges en Mars 2019
  • Distribution dans 10 boutiques en France et à l’étranger

Cet article vous est proposé à l’initiative d’Olly

Facebook8k
Instagram9k
Pinterest15k
LinkedIn1k

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Les autres media qui parlent du même sujet

liste de lien

  •  
    38
    Shares
  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

Top des 10 robes tendances pour ce printemps été 2019
Lire les articles précédents :
Top des 10 robes tendances pour ce printemps été 2019
Top des 10 robes tendances pour ce printemps été 2019

Notre sélection de 10 robes tendances pour ce printemps été 2019. Pièce incontournable de toute garde-robe et synonyme de féminité,...

Fermer