A la rencontre d’Anouk Alix (Bis Repetisac)

A la rencontre de Anouk Alix(Bis Repetisac )

Interview de Anouk Alix




Temps de lecture estimé à 3 minutes

Acteur du développement durable, la société Les tissages de Charlieu (LTC) est spécialisée dans le tissage jacquard pour des créateurs connus sur la place de parisienne et d’autres capitales de la mode. Cette entreprise historique est reconnue pour son savoir-faire et ses solutions innovantes.

En 2011, LTC se tourne vers l’innovation en ouvrant un laboratoire destiné à héberger de nouvelles marques. Cette belle initiative connaît un franc succès dès le lancement des marques Tonnerre de Belt, l’Indispensac ou encore Bis Repetisac que nous allons vous présenter.

Nous avons profité de notre présence sur le salon Who’s Next / Première classe pour rencontrer Anouk Alix qui développe la marque Bis Repetisac.

Peux-tu nous expliquer pourquoi Bis Repetisac existe ?

La marque a été créée en 2016 par Opportune Carminati et moi-même pour répondre à l’engouement des Français pour les tote bags. La nouvelle législation interdisant la distribution de sachet en plastique en caisse a favorisé le développement du marché. Nous nous sommes inspirées du succès de l’Indispensac : 25 000 sacs ont été réalisés et distribués aux participants de la COP 21.

Aujourd’hui je suis responsable de la commercialisation de Bis Repetisac et je m’occupe du développement de la marque avec Julie Marbacher.

La marque communique beaucoup sur le « Made in France », quelles sont les dimensions éco-responsables du projet ?

Elles sont très nombreuses car nos sacs correspondent parfaitement à la tendance éco‑citoyenne. Nous sommes très fiers de pouvoir dire que les sacs Bis Repetisac sont entièrement fabriqués près de chez nous dans le respect de l’homme et de l’environnement. Et nous allons encore plus loin dans la démarche puisque le fil recyclé que nous utilisons provient d’Europe est issu de déchets textiles. Nous pouvons redonner vie à un vieux jean que l’on transforme en sac. Il y a un petit côté magique, non ?

Un sac Bis Repetisac émet 9 fois moins de C02 qu’un sac 100% coton en provenance d’Asie et consomme 2 fois moins d’eau qu’un sac recyclé fabriqué en France dans une usine classique (source : logiciel d’analyse de cycle de vie Spin’it).

Notre vision est également sociale et solidaire. LTC emploie 12% de personnes handicapées, c’est le double du seuil minimum requis en entreprise. Nous travaillons avec des partenaires solidaires (ESAT, entreprises adaptées et indépendants dans le besoin) ainsi que des associations. Cela permet à des personnes dans le besoin sachant coudre d’avoir un complément de revenu ou de retraite. Le bassin roannais était le deuxième pôle de bonneterie et de fabrication textile de France, avant que le marché se délocalise en Asie principalement.

Dernièrement, nous avons rejoint 1% For The Planet : nous reversons chaque année 1% de notre résultat à des associations pour l’environnement.

Comment Bis Repetisac se démarque ?

C’est vrai que cela n’est pas toujours évident d’innover surtout lorsqu’il faut gérer l’opérationnel et le développement commercial. La principale difficulté pour nous est de proposer un produit qui soit tendance avec des inspirations qui plaisent à tous.
Anouk Alix

C’est grâce aux savoir-faire des créatrices des Tissages de Charlieu que notre conception est innovante et que nous nous démarquons : le motif n’est pas imprimé, mais intégré dans le tissu par le tissage jacquard. Il en résulte une inscription durable dans le temps, sans produits chimiques et sans étape supplémentaire. Le sac est donc un produit 100 % made in France, à un prix accessible pour tous.

Quel est ton rapport à la mode ?

Je ne suis pas forcement exemplaire dans ma démarche mais je suis très sensible à l’origine de fabrication d’un vêtement. C’est important de savoir où sont fabriqués nos vêtements car indirectement nous avons une responsabilité vis-à-vis de catastrophes telles l’effondrement du Rana Plaza.

Personnellement, je porte des vêtements que je trouve un peu partout. Je m’habille de manière assez classique ; j’achète du neuf comme du vintage ou de la seconde-main.
Anouk Alix

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/interview-bis-repetisac
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez


Anouk Alix

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Restez connectés

Ne manquez plus aucune information de la mode éthique et éco-responsable.
Toutes nos actus, nos bons plans seront dans la prochaine SlowLetter (bi-mensuelle).
Adresse mail

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail
Antidote-store-1Fashion Week Green - Stella McCartney
Fermer