https://www.sloweare.com/sitemap.xml

A la rencontre de Mylène Rosnel (ANTAGONY)

 dans Portrait

A la rencontre de Mylène Rosnel (ANTAGONY)

Interview de Mylène Rosnel




Temps de lecture estimé à 6 minutes

Nous avons rencontré Mylène lors d’un pop up store à la période de Noël 2017. Nous avons tout de suite apprécié la qualité et le style de ses vêtements.

Lorsque nous avons commencé à échanger sur le concept ANTAGONY, cela s’est vite transformé en conversation interminable (dans le bon sens du terme) autour de l’éco-responsabilité. C’était un moment très riche, un échange plein de bienveillance et constructif. J’en ai gardé un très bon souvenir car j’ai eu l’impression que ma vision et ma réflexion autour de l’éthique, le social et l’environnement avaient mûri.

Quand as-tu créé ANTAGONY et pourquoi?

Cela fait maintenant 2 ans que je travaille sur ma marque ANTAGONY. J’adorais faire mon shopping dans les rayons homme pour étoffer mon look. Les gilets oversizes, les pulls aux belles mailles m’ont toujours attirés. J’ai donc pris l’habitude de mixer les genres pour créer mon propre style, à la fois décontracté et rehaussé d’une pièce forte. Et en observant les comportements des personnes qui m’entourent, très vite je me suis rendue compte que certains hommes recherchaient des chemises aux coupes plus cintrées et n’hésitaient pas à parcourir les rayons de prêt-à-porter femme. Et à l’inverse, des femmes, tout comme moi, adoraient piquer la chemise de leur copain, de leur frère et/ou piocher dans la garde-robe masculine. C’est ainsi qu’est née l’envie de créer une collection unisexe, où chaque vêtement est construit avec équilibre, entre codes masculins et féminins. Le but est de brouiller les codes, effacer les frontières et créer la surprise. J’aime entendre les client(es) se demander « c’est une collection homme ou femme ? ».

Quels engagements souhaites-tu valoriser?

Pour moi, il est important de donner du sens à ce que je fais et surtout de le faire avec conscience. J’ai rédigé un manifesto autour de 7 valeurs qui s’articulent et sont interdépendantes les unes des autres, un peu comme une formule moléculaire. Authenticité, droiture, liberté, accomplissement, humanité, force tranquille et humilité sont les 7 valeurs qui me tiennent à cœur et font parties de l’ADN d’ANTAGONY.

  • AUTHENTICITÉ / valoriser le savoir-faire des ateliers français et y donner une dimension humaine
  • LIBERTÉ, ACCOMPLISSEMENT / révéler, exprimer la singularité et le potentiel créatif de chacun(e)
  • HUMANITÉ / chaque petit pas pour l’environnement est un pas de plus pour l’humanité
  • DROITURE, HUMILITÉ, FORCE TRANQUILLE / penser la mode autrement, rester fidèle à sa vision et toujours garder à l’esprit que l’union fait la force

Quelles sont les difficultés auxquelles tu as dû faire face? Comment as-tu réussi à les résoudre?

Qui n’a jamais connu des erreurs de confection, des délais de production retardés ou des pièces abîmées lors de shooting… Ces mêmes personnes vous diront peut-être qu’elles ont aussi eu de sacrés coups de chance, des contacts inespérés ou tout simplement des périodes où « tout roule tout seul ».

Pour ma part, il n’y a eu qu’une succession de bons et mauvais moments. Cependant c’est grâce à tout cela que la marque est là où elle en est. J’ai pris un peu de temps pour comprendre que les pires situations donnaient naissance à de merveilleuses choses. D’ailleurs c’est une philosophie que j’ai illustrée au travers d’un t-shirt imprimé avec un paon.

Le paon est un oiseau qui se rapproche du phoenix et qui a une symbolique lié au cycle de la vie (naissance, mort et résurrection). Le paon nous apprend qu’il faut savoir renoncer à certaines choses pour accueillir de nouvelles et que le renouveau vient après des étapes difficiles et/ou douloureuses. Cette illustration est comme un mantra pour me rappeler que les choses évoluent, changent, disparaissent. Désormais, j’ai appris à ne voir que le côté positif en chaque chose et ça aide beaucoup pour avancer !

Mylène Rosnel

Quel a été ton cheminement personnel vers la mode éco-responsable?

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été sensibilisée par le respect de l’humain et de l’environnement. Sûrement parce qu’étant d’origine guadeloupéenne, j’ai grandi entourée de nature luxuriante et en appréciant les fruits du jardin, cultivés par ma grand-mère. C’est elle aussi qui confectionnait les robes de ma poupée, Caroline. J’étais fière de dire « C’est ma mamie qui l’a fait !». Je crois finalement qu’il y avait un terreau fertile en moi qui ne demandait qu’à s’exprimer. C’est pourquoi, lorsque j’ai décidé de créer ANTAGONY, je savais qu’une marque à 100% bio n’était pas réalisable mais que d’une manière ou d’une autre, il était possible d’agir à échelle humaine.

Quelle mode/style as-tu envie de défendre?

Je prône une mode qui met à l’honneur le style plutôt que les tendances. Une mode qui s’affranchit du prêt-à-porter homme/femme et joue avec les codes masculins/féminins. Une mode unisexe. Une mode unisexe qui met en avant la singularité de celui ou celle qui porte un vêtement ANTAGONY. Car il ou elle est libre que porter son vêtement ANTAGONY comme il ou elle le souhaite. Mon leitmotiv ou ma philosophie : « Un vêtement au même titre qu’une couleur n’appartient ni à la garde-robe féminine ni au vestiaire masculin ».
Bien plus qu’une mode, cela va au-delà du vêtement. C’est un nouveau lifestyle, une vision, une philosophie.
Mylène Rosnel

Mylène Rosnel

Mylène Rosnel

Pour quel type de femme et d’homme?

ANTAGONY s’adresse aux femmes et aux hommes qui aiment les belles coupes, les vêtements minimalistes avec un esprit japonisant et scandinave. Ces femmes et ces hommes veulent mettre en avant leur style en s’appropriant les pièces. Passer du look casual décontracté au chic sobre et raffiné ne leur font pas peur. Ils aiment le style et l’esthétique du vêtement, oui c’est certain, mais ils sont sensibles aussi aux problématiques environnementaux et sociaux. Choisir un vêtement est un acte assumé et ce n’est pas un geste anodin. Car même si l’habit ne fait pas le moine, ils savent que leur image, leur personnalité, leur revendication sont reflétées par ce qu’ils portent. Les mots qui me viennent à l’esprit lorsque j’imagine les femmes et hommes habillés en ANTAGONY sont : urbain(e), hyper-connecté(e), fashion-lover, esprit créatif, engagé(e), humanitariste, électron libre, perfectionniste, serein(e), averti(e), volontaire, paradoxal(e), spirituel(le), atypique.

Mylène Rosnel

Quelle est ton inspiration mode du moment dans ta vie quotidienne (personnalité, créateur…)?

En ce moment le créateur Virgil Abloh m’inspire énormément. Il a créé la marque OFF WHITE et c’est un créatif multidisciplinaire. Il a récemment obtenu le poste de Directeur Artistique chez Louis Vuitton. C’est une source d’inspiration car il est l’image que tout peut arriver à ceux qui savent se donner les moyens.

Quelle est ton rituel beauté? / ton vêtement fétiche?

Je me maquille très peu, juste du crayon noir et du mascara. J’unifie et matifie mon teint en utilisant un sérum aux huiles végétales naturelles, dont celle de lotus. Le soir, j’ai adopté un nouveau rituel, huile d’argan et crème hydratante, et je trouve le combo parfait pour moi. Quant à mes cheveux, c’est une grande histoire d’amour et pour le coup le rituel est beaucoup plus complexe. Entre le masque à la kératine ou à l’argan pour la nutrition et la brillance, l’huile végétale de romarin couplée à l’huile essentielle de cade et de tea tree pour assainir le cuir chevelu, la crème fouettée au sapote pour l’hydratation quotidienne, je les chouchoute sans être avare de temps.
Mon vêtement fétiche est ma chemise sans manche Romane déclinée en soie, avec un imprimé all-over à l’esprit arty minimaliste dans des tons kaki foncé. J’aime son côté léger, son tomber fluide. Je peux la nouer à la taille et l’associer avec un slim noir et des sandales tressées couleur cognac pour un look casual. Ou rentrée dans un pantalon taille. haute à pinces couleur nude rosé avec des salomés à talons carrés pour une silhouette plus sophistiquée, c’est l’idéal. pour une soirée.

Facebook5k
Instagram2k
LinkedIn1k
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/interview-antagony
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
    10
    Shares
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Dernières publications

Partagez votre avis

WYLDE - Les Essentiels - Clarissa & MarylèneDreamact X SloWeAre -1
Lire les articles précédents :
WYLDE - Les Essentiels - Clarissa & Marylène
A la rencontre de Clarissa Acario et Marylène Magnaud (W Y L D E)

L’idée du projet est née en 2013, car j’étais en quête de sens dans mon métier. J’avais besoin de retrouver...

Fermer