https://www.sloweare.com/sitemap.xml

Caruus : de la podo-orthèse à la sneakers éco-responsable, il n’y a qu’un pas !

 dans A la Une, Portrait, Publications

Caruus les sneakers éco-responsables

Caruus : de la podo-orthèse à la sneakers éco-responsable, il n’y a qu’un pas !

Caruus les sneakers éco-responsables

Caruus, la sneakers éco-responsable

Caruus les sneakers éco-responsables




Temps de lecture estimé à 7 minutes

Chaque année, près de trois-cent cinquante millions de chaussures finissent leur vie dans nos poubelles. Permettre à nos baskets d’échapper à ce triste sort ; tel est l’engagement principal de CARUUS. Le processus d’élaboration des chaussures de la marque répond à trois défis : une fabrication locale, l’emploi de matériaux écologiques et la garantie d’un recyclage possible à la fin du cycle de vie du produit. CARUUS se décline désormais aussi avec des t-shirts et des sacs.

Cyril Brenac et Benjamin Buquet

Notre première rencontre avec Cyril et Benjamin remonte au salon du Made in France 2018. Les 2 entrepreneurs connaissaient déjà le label et étaient très fiers de pouvoir nous présenter leur marque et leur prototype. Nous les avions soutenus dès le lancement de leur campagne de financement participatif. La marque connaît depuis un véritable succès.

CARUUS fait d’ailleurs partie des 27 finalistes du concours Les Trophées de la mode circulaire, un concours qui valorise les pratiques d'écoconception, de recyclage ou encore des nouveaux modes de distribution. A ce titre, l’équipe se présente comme le Fairphone de la basket avec un projet totalement innovant. Leur nouvelle basket aura une conception modulaire. C’est-à-dire qu’il n’y aura ni colle ni couture entre les différentes parties, facilitant le remplacement de la partie usée ou bien de la changer pour l’assortir avec la tenue du jour. Bien vu, n’est-ce pas ?

Quand avez-vous créé CARUUS et pourquoi ?

C:Nous avons créé CARUUS en septembre 2018. Benjamin et moi nous connaissions très bien car nous sortions d’une même école de commerce, et avions même fait ensemble un échange en Asie du sud-est.

Après nos études, Benjamin a poursuivi une formation en Développement durable et j’ai commencé pour ma part à travailler en tant que commercial dans une entreprise informatique.

Bjenjamin : Nous nous sommes finalement retrouvés pour construire un projet commun qui répondrait à nos ambitions et nos valeurs: un projet répondant à des problématiques de développement durable, qui réunirait création de valeur, équité sociale et préservation de l’environnement.

Avec CARUUS, nous avons voulu créer des produits porteurs de sens, qui durent dans le temps, pour permettre de réconcilier le monde de la mode et la planète

Pourquoi la basket, particulièrement?

B: Le choix de la chaussure partait de mon grand-père qui était bottier ; c’est en passant une partie de mon enfance dans son atelier que j’ai appris les bases pour fabriquer des chaussures de A à Z.

Après le master en Développement Durable, je me suis spécialisé dans la podo-orthèse, et j’avais envie d’allier ces deux domaines dans notre produit!

Cyril : Personnellement, je portais déjà beaucoup de baskets avant même que nous créions CARUUS, c’était et ça reste un indispensable de tous les jours. De plus, la basket est la chaussure la plus démocratisée et la plus portée au monde. C’est aussi malheureusement la chaussure qui pollue le plus, car très compliquée à recycler.

Côté conception et réalisation, la basket est un produit complexe qui demande des techniques différentes et beaucoup de travail manuel.

Nous trouvions donc intéressant de proposer un produit alliant tendance et éco-responsabilité, un produit aussi complexe et peu présent dans l’offre Made in France.Caruus les sneakers éco-responsables

Quelle est la différence entre la basket CARUUS et une basket lambda?

Tout d’abord, la Basket CARUUS dans le processus de sa production, nécessite 89% moins d’eau qu’une basket grand public, de par les matériaux utilisés et les process de sa réalisation.

Ensuite, avant même que nous avons commencé à produire nos chaussures, nous avons pensé à une éco-conception de A à Z, qui engloberait toute la chaîne de production: de la provenance des matériaux à l’envoi du produit fini, en passant par la confection, le packaging etc.

C’est une démarche complète et transparente: nous savons que dès lors qu’on confectionne un produit, on utilise de l’énergie ce qui a donc un impact. Cependant, nous essayons de le réduire au maximum dans toutes nos étapes de production.

Enfin, la basket CARUUS est 100% recyclable. Si votre paire de Caruus est en fin de vie, vous pouvez nous la renvoyer gratuitement, et celle-ci elles arrivent dans une association de réinsertion en Normandie qui d’habitude tri des vêtements.

Ils vont séparer la matière d'un coup de ciseau puis le textile sera revalorisé en isolant dans le bâtiment et la semelle en revêtements de sol comme des terrains de jeu ou piste d'athlétisme.

L'innovation de notre basket est là : notre basket ne sera pas un déchet mais redevient de la matière première pour d'autres industries. 100% revalorisée. "Rien ne se perd tout se transforme".

Quels engagements souhaitez-vous valoriser ?

CARUUS est une marque de baskets éco-conçues.

Nous avons créé un modèle de baskets qui nous attire autant par le sens que par le style avec 3 engagements :

  • Une fabrication 100% française. Un gage de savoir-faire et de qualité, un engagement social : nous conservons et créons des emplois en France et un choix écologique : nous localisons notre production au plus proche de nos consommateurs. Il n'est donc pas question d'aller vendre nos produits français à l'autre bout du monde.
  • Des matières exemplaires. Avec du lin : une plante locale et écologique par nature et des matières recyclées. Nous avons choisi avec soin chaque matière pour leur résistance, leur faible impact sur l'environnement et surtout leur recyclabilité.
  • Car nous souhaitons en finir avec l’économie linéaire du “je produis — je consomme — je jette”. Ainsi, nous récupérons nos baskets en fin de vie afin de les revaloriser à 100%. Nous sommes persuadés que notre responsabilité ne s’arrête pas au moment où nous avons vendu notre produit.

Caruus les sneakers éco-responsables

Pourquoi produire en France? Quels en sont les avantages et les inconvénients?

Le made in France est un challenge de tous les jours car les usines de françaises textiles ont vécu plusieurs décennies de crise qui a engendré la perte de savoir-faire et d’outils.

Nous avons pris le temps de trouver les bons partenaires de confiance (avec quelques difficultés) pour établir une relation sur le long terme.

Une fabrication 100% française ne comporte pas que des avantages et c’est la raison pour laquelle si peu de marques s’y risquent. Les coûts de fabrication sont plus élevés qu’à l’étranger et il est donc plus difficile de travailler dans un circuit de distribution “classique”.

Mais pour autant, nous voulions à tout prix produire en France. Tout d’abord, cela rentrait dans notre logique d’éco-conception globale de notre produit, pour notamment réduire au plus l’impact lié au transport de nos produits.

Ensuite, c’est également un engagement un peu politique: de plus d’entreprises délocalisent leur production car c’est plus cher, mais c’est aussi en installant nos productions en France que l’on crée de l’emploi et contribuons à l’économie du pays.

Reportage CARUUS, France 3 Normandie

Un grand merci à France 3 Normandie pour ce reportage 💚Chez CARUUS et Concept-Podo le maintien d'une fabrication française et notre vision de l'écologie sont un travail du quotidien 👟🇫🇷♻️#madeinfrance #ecoresponsable #sneakers

Publiée par CARUUS sur Mardi 26 novembre 2019

Quel a été votre cheminement personnel vers la mode éco-responsable ?

Benjamin : Très vite orienté dans ses études en Développement Durable qui l’a appliqué dans quotidien et dans notre travail.

Cyril : Une prise de conscience personnelle sur l’impact de ma consommation m’ont fait petit à petit basculer vers des choix responsables. Ce cheminement personnel je voulais également l’appliquer dans mon projet professionnel afin de retrouver du sens.

C’est parti de mon alimentation: je faisais davantage attention à ce que je mange, la provenance des produits, leurs impacts.

Le métier que je pratiquais ne me faisait également pas envie: j’avais envie d’être acteur de changement vers un monde plus éco-engagé, et l’entreprise informatique où je travaillais était un peu contraire à ces valeurs.

En créant CARUUS, nous avions pour objectif premier de faire de l’écologie avant de faire de la mode. Nous avions envie de contribuer à une mode plus saine, plus responsable, face à la fast fashion omniprésente aujourd’hui. De ce fait, nous n’avons peut-être pas fait les choix les plus rentables en début de notre production, car voulions que nos valeurs éco-responsables soient la priorité de notre entreprise.

Quelles sont les marques/ les personnalités qui vous inspirent au quotidien? Pour CARUUS ou vous-même?

Pour nos chaussures, beaucoup de marques de chaussures grand public ont joué d’inspiration en termes de forme et de design en général.

Pour ce qui est de la démarche, plusieurs marques nous inspirent pas mal: 1083, LOOM, Asphalte, Atelier Particulier… toutes ces marques ont des processus différents mais tout aussi inspirants. Et pour autant, ce qui est mis en avant n’est pas la démarche mais le produit en lui-même, et c’est ce que nous essayons de faire également, car un vêtement doit attirer par le fait qu’il soit beau et tendance, et non pas par le processus de sa production, car une production à faible impact devrait être une norme.

Quel est votre vêtement fétiche ?

C: Mon vêtement fétiche est la casquette. J’en ai pas mal, mais ce n’est malheureusement pas la pièce encore très répandue auprès des marques engagées.

Comment voyez-vous la mode de demain ?

La mode de demain pour nous est une mode ou il y aura moins de vêtements, mais des vêtements de bonne qualité, qui durent dans le temps.

Les tendances seront plus slow, ne changeront pas aussi vite que dans la fast fashion d’aujourd’hui.

La conception éco-responsable sera une norme : on n’achètera plus donc un vêtement parce qu’il a un faible impact sur l’écologie, recyclable etc. mais on achètera tout simplement parce que celui-ci nous plaît, nous attire visuellement et que nous nous sentons bien dedans.
Caruus les sneakers éco-responsables

Facebook
Instagram14k
Pinterest15k
Twitter2k
Follow Me
LinkedIn1k
Share

Vous pouvez nous laisser un commentaire ici

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

Les autres media qui parlent du même sujet

liste de lien

  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous aimerez aussi

Partagez votre avis

Start typing and press Enter to search

Festival Empow'Her 2020 - Affiche Célébrons les femmes qui façonnent demain