A la rencontre de la fondatrice de Bob Carpenter

Curieux, c’est en franchissant le seuil de la boutique Bob Carpenter dans le Haut-Marais à Paris que nous avons rencontré Charlotte, la créatrice de la marque. Nous avons alors entamé une longue discussion sur la qualité des vêtements en phase avec les valeurs de SloWeAre. Découvrez sans plus attendre comment Bob Carpenter est né.

Quand avez-vous créé Bob Carpenter et pourquoi ?

La mise en place a pris du temps mais la marque telle qu’elle existe aujourd’hui, a vu le jour en 2012.

Je suis tombée dans la mode en comprenant qu’elle pouvait être un excellent moyen d’expression. A la fin de mes études, je fuyais le monde de l’entreprise. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de créer ma société.

Nous avons eu envie d’imaginer une marque de prêt-à-porter dont l’histoire et l’atmosphère parle à tout le monde, dans un cadre peu exploité dans ce milieu. Pour cela nous avons choisi de mettre en scène le monde de l’entreprise.

Quels engagements souhaitez-vous valoriser ?

Nous travaillons avec des ateliers à taille humaine en Europe et en Afrique du Nord et nous mettons l’accent sur la qualité de confection pour produire un vêtement durable ; c’est primordial pour nous. De plus, nous utilisons des matières conçues en Europe.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez dû faire face ? Comment avez-vous réussi à les résoudre ?

Lorsque l’on commence dans le prêt-à-porter, le plus difficile est de convaincre les fournisseurs de vous faire confiance. Pour produire un vêtement de qualité, il faut du tissu de qualité. C’est difficile de s’adresser aux grandes maisons européennes qui produisent de la popeline de qualité et de les convaincre de nous vendre, à nous petit créateur émergent, des petites quantités pour permettre de se lancer.

Quel a été votre cheminement personnel une mode plus responsable ?

J’ai commencé par produire les premières collections en Inde. Après deux collections, j’ai décidé de me tourner vers le Portugal et la Tunisie. Cela m’a permis trois choses :

  • réduire les coûts et les temps de transport
  • travailler avec des ateliers à taille humaine
  • garder un prix juste et fixe qui garantit une bonne relation de confiance avec nos fournisseurs ainsi que notre clientèle fidèle.

Quelle mode/style avez-vous envie de défendre ?

Nous avons envie de défendre l’idée qu’une chemise puisse être portée 4 ou 5 ans sans problème.

Quelle est votre inspiration mode du moment ?

J’oscille entre le côté déjanté d’Henrik Vibskov et le style minimaliste d’Helmut Lang.

Et pour finir, une confidence, avez-vous un objet fétiche ?

Mon vélo :-).

Facebook2k
Facebook
Instagram1k
LinkedIn
YOUTUBE
Pinterest
Pinterest
Google+
Google+
https://www.sloweare.com/interview-bob-carpenter/
RSS

Slowez-nous ! Partagez la Slow Attitude avec les personnes que vous aimez

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le guide des étiquettes

Recevez gratuitement notre guide pratique des étiquettes édité par SloWeAre.
Inscrivez-vous à notre SlowLetter pour obtenir le lien de téléchargement.
Adresse mail

Partagez votre avis